Le site de vente Shein bientôt interdit en France ?

Par Nassim Terki Publié le 26/04/2024 à 17:43
sacs de Shein

L'application Shein, spécialiste de la "fast fashion" soumise aux règles strictes de l'UE pour protéger les consommateurs contre les contenus illégaux.
Des amendes peuvent être infligées en cas de violations graves et répétées.

Dans un monde numérique en perpétuelle évolution, Shein et d'autres plateformes de renom se voient soumises aux règles strictes de l'UE pour protéger les consommateurs et garantir une expérience en ligne sûre et responsable.

Shein, leader de la "fast fashion" en ligne, rejoint la liste des plateformes soumises aux règles strictes de l'UE pour protéger les consommateurs contre les contenus illégaux. L'application chinoise doit désormais se conformer aux normes rigoureuses imposées par la Commission européenne.

Shein sous haute surveillance : l'empire du prêt-à-porter bon marché rejoint la liste des big techs soumises aux contrôles renforcés de l'UE

La célèbre application de mode en ligne Shein, fondée en Chine en 2012, se retrouve désormais sous le feu des projecteurs en tant que la 23e plateforme à l'instar de X, TikTok, Google et Facebook, à être soumise aux règles les plus strictes de l'UE pour « protéger les consommateurs contre les contenus illégaux ». Avec ses 108 millions d'utilisateurs mensuels dans l'Union européenne, elle dépasse largement le seuil de 45 millions requis pour cette régulation renforcée.

Shein, connue pour sa "fast fashion" vendue exclusivement en ligne, va devoir analyser les risques liés à ses services en matière de contenus illégaux et mettre en place des mesures pour les prévenir. La Commission européenne, devenue le nouveau « gendarme du numérique » dans l'UE, veillera à ce que des actions soient prises pour protéger les consommateurs contre l'achat de produits dangereux ou illégaux, en mettant un accent particulier sur la prévention de la vente de produits nocifs pour les mineurs.

En plus de fournir un accès à leurs algorithmes pour contrôle, les grandes plateformes comme Shein devront subir un audit externe indépendant une fois par an, à leurs propres frais. Ces nouvelles obligations entreront en vigueur pour Shein à la fin du mois d'août.

Passionné par l'écriture et la découverte de nouveaux horizons, je m'attelle à rédiger des articles sur une multitude de sujets avec curiosité et rigueur. Contribuer à la couverture de l'actualité est pour moi un véritable défi quotidien.

Aucun commentaire à «Le site de vente Shein bientôt interdit en France ?»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis