Vers l'interdiction de couper l'électricité pour les impayés

Par Ali Ch. Publié le 26/04/2024 à 18:30
facture d'électricité

Plus d'un million d'interventions pour factures impayées ont eu lieu en France en 2023, selon le médiateur de l'énergie
Ces interventions ont donné lieu à 178'000 coupures d'électricité et à près de 87'300 coupures de gaz

De plus en plus de Français, n’arrivent pas à honorer leurs factures de consommation d’énergie. C’est ce que révèlent les derniers chiffres du médiateur national de l’énergie, où il est réenregistré une hausse importante d'interventions pour impayés de factures d’électricité et de gaz en 2023.

Le cap du million d'interventions pour impayés de factures d'énergie a été franchi en France en 2023, a indiqué ce vendredi 26 avril le médiateur national de l'énergie dans un communiqué. Le nombre d'interventions est en hausse de 3 % par rapport à 2022, et même de 49 % par rapport à 2019. C'est le niveau le plus élevé depuis que cette autorité publique indépendante les recense en 2015.

De plus en plus, les fournisseurs ont recours à des limitations de puissance en électricité plutôt qu’à des coupures fermes, du fait d'un changement de pratiques de certains d'entre eux, mais aussi de réglementation. Pour autant, les quelque 1'000'908 interventions pour impayés de factures en 2023 ont encore donné lieu à 178'000 coupures et à près de 87'300 coupures de gaz, relève le médiateur, Olivier Challan Belval.

Électricité : le médiateur national demande une interdiction totale des coupures

Dans son communiqué, le médiateur national de l’énergie renouvelle sa demande « d’un accès minimal à l’électricité pour tous, toute l’année ».  Une demande qui consiste à « interdire les coupures d'électricité pour impayés, pour tous, toute l'année, et à les remplacer par une limitation de la puissance du compteur d'électricité ». Les coupures sont aujourd'hui uniquement interdites durant la trêve hivernale, entre le 1ᵉʳ novembre et le 31 mars.

En effet « depuis février 2023, une nouvelle réglementation impose qu'en dehors de la trêve hivernale et en cas d'impayés, les fournisseurs demandent, pour les bénéficiaires du chèque énergie ou d’une aide du fonds de solidarité pour le logement, une limitation de la puissance en électricité préalablement à la coupure ou à la résiliation » souligne le médiateur national de l’énergie dans son communiqué.

Journaliste francophone. Je couvre l’actualité au quotidien sur une multitude de sujets. Je m’attelle à rapporter l’information avec objectivité.

Aucun commentaire à «Vers l'interdiction de couper l'électricité pour les impayés»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis