Sci-Tech

Le gouvernement va mettre en place une application de messagerie cryptée pour ses ministres

Le gouvernement français, sous l’égide de Mounir Mahjoubi, est en train de mettre en place sa propre application de messagerie cryptée.

C’est le secrétaire d’État chargé du numérique Mounir Mahjoubi qui a annoncé la création d’une nouvelle application cryptée, vouée à remplacer Telegram, utilisée par de nombreux hommes politiques français pour s’assurer que personne ne puisse avoir accès à leurs  messages.

Pour une meilleure sécurisation des données

Mounir Mahjoubi a annoncé ce vendredi 13 avril que le gouvernement français allait lancer sa propre messagerie cryptée, qui sera inspirée par WhatsApp et Telegram, les deux applications les plus populaires à cette fin. En effet, d’après le secrétaire d’État chargé du numérique :

Au sein de ce gouvernement, j’ai la responsabilité de la transformation des outils numériques de l’État. Nous travaillons à une messagerie publique chiffrée, qui ne sera pas dépendante de l’offre privée.

Cette application qui est actuellement en phase de test depuis plusieurs mois, sortira à l’été prochain et s’adressera d’abord aux ministres, puis aux fonctionnaires de l’administration française et des collectivités territoriales. Les députés et sénateurs n’y auront quant à eux droit que plus tard.

Ce projet d’application a été suscité par les inquiétudes autour de la messagerie Telegram. En effet, celle-ci, créée par un entrepreneur russe, est très utilisée par les hommes politiques français, car une fonction permet de crypter les messages envoyés à une personne “de bout à bout”. Ainsi, seul l’émetteur et le destinataire d’un message peuvent le lire lorsque cette fonction, nommée “secret chat” est activée.

Toutefois, les autres messages envoyés à travers l’application passent par les serveurs de l’entreprise, et sont donc susceptibles d’être piratés, ou bien manipulés par Telegram. C’est pour éviter ce risque que le gouvernement a mis en oeuvre son propre projet.

 

 

Publié le dimanche 15 avril 2018 à 19:30, modifications dimanche 15 avril 2018 à 19:30

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !