Tennis

Wimbledon 2018 : Lucas Pouille qualifié pour le second tour

Fera-t-il mieux qu'en 2017 ?

Lucas Pouille a disposé en quatre sets de Denis Kudla. 6-3, 6-3, 2-6, 6-3, pour faire au moins aussi bien que l’année dernière.

En 2h10, Lucas Pouille a validé son ticket pour le deuxième tour de Wimbledon.  Après avoir vaincu l’Américain Denis Kudla, le Français affrontera mercredi un autre Dennis,  le qualifié Novak. L’Autrichien de 24 ans a battu le Canadien Peter Polansky en trois manches : 6-2, 6-3, 7-6(7).

Lucas Pouille fera-t-il mieux qu’en 2017 ?

Pour l’heure, le tricolore a atteint le même niveau à Wimbledon qu’en 2017. Cependant, sa meilleure participation reste son quart de finale en 2016.  Cette saison, le numéro 1 en Hexagone peine à fournir des résultats satisfaisants.

Toutefois, ses performances depuis le début de la tournée sur gazon sont encourageantes. S’il n’a pas défendu son titre à Halle cette année, Lucas Pouille est néanmoins parvenu à se hisser jusqu’en demi-finale. D’ailleurs, son adversaire du jour était lui aussi demi-finaliste perdant du tournoi allemand.

Un futur adversaire à la portée de Lucas Pouille

Dennis Novak et Lucas Pouille ne se sont jamais affrontés / Crédits © ATP World Tour

Pouille et Novak n’ont jamais joué l’un contre l’autre. Mais l’Autrichien semble pourtant être un adversaire à la portée du Français. En effet, malgré leur âge identique (24 ans), les statistiques du Nordiste le placent en large favori.

Lucas Pouille, ancien membre du top 10 mondial, est 19e au classement ATP cette semaine. Dennis Novak , quant à lui, pointe à la 171e place (son meilleur rang jusqu’à présent).

Par ailleurs, Novak est principalement un joueur de “challengers”(classe de tournois en dessous du circuit principal). Alors qu’il est professionnel depuis 2011 (soit un an avant Lucas Pouille), Dennis Novak n’a joué que treize matches sur le parcours ATP (cinq victoires, huit défaites).

Le Lillois quant à lui cumule pas moins de 181 matches sur le circuit ATP, dont 103 victoires. Soit 56.90 % en pourcentage de réussite. Une expérience des grands courts dont devra se servir le Français pour vaincre l’Autrichien.

Publié le lundi 2 juillet 2018 à 17:32, modifications lundi 2 juillet 2018 à 17:13

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !