Tennis

Roland-Garros : Sharapova attend Williams, Monfils rate le coche

Maria Sharapova a marché sur l’eau lors de son premier test à Roland-Garros et attend maintenant Serena Williams, opposée en début de soirée à l’Allemande Julia Görges, pour des retrouvailles en huitièmes de finale.

Côté français, Richard Gasquet a fini noyé sous les coups de Rafael Nadal, Lucas Pouille n’a pas résisté à un représentant de la nouvelle vague et Gaël Monfils s’est laissé déborder par David Goffin malgré quatre balles de match.

Sous un soleil au beau fixe, après l’épisode pluvieux de vendredi, seule Caroline Garcia a vogué vers la deuxième semaine en attendant un éventuel exploit de Pierre-Hugues Herbert face au géant John Isner (2,08 m).

Sharapova a submergé Pliskova

La championne russe a passé avec mention “l’examen Karolina Pliskova” en surclassant la demi-finaliste sortante (6e mondiale) en deux sets (6-2, 6-1) et seulement 59 minutes. Pour son retour sur le court central, la double lauréate du tournoi (2012, 2014) n’a laissé aucune chance à la grande Tchèque (1,86 m), surpassée en puissance et en difficulté au service, pourtant l’un de ses points forts.

“J’ai fait du bon boulot. J’ai réussi en particulier à la surprendre sur les retours par mon agressivité”, s’est félicitée la “Tsarine”, 31 ans, qui avait manqué les deux dernières éditions.

En 2016, elle purgeait une suspension de 15 mois pour dopage au meldonium. L’an passé, elle n’avait pas bénéficié de wild-card, alors que son classement ne lui permettait pas d’intégrer le grand tableau. Puis, elle s’était blessée à une jambe, ruinant ses espoirs de tenter éventuellement sa chance par le biais des qualifications.

Une victoire de l’autre “revenante” Serena Williams – absente en 2017 pour cause de grossesse – face à la 11e mondiale Görges et le public parisien pourra savourer un choc entre deux anciennes N.1 mondiales.

Garcia tient bon la barre

La Française Caroline Garcia qualifiée pour les 8e de finale de Roland-Garros le 2 juin 2018

(credit photo AFP) La Française Caroline Garcia qualifiée pour les 8e de finale de Roland-Garros le 2 juin 2018

Garcia est montée en puissance face à la Roumaine Irina-Camélia Begu (40e), battue 6-1, 6-3 même si la N.1 française a eu du mal à conclure. Apparue très concentrée, la Lyonnaise de 24 ans a proposé un match très solide et a totalisé dix-huit coups gagnants pour treize fautes directes.

Jusqu’au moment de servir pour le match, elle n’a dû faire face à aucune balle de break. C’est alors que les choses se sont un peu compliquées pour la N.7 mondiale. Mais débreakée à 5-2, elle s’est rapidement reprise et a fini par conclure sur le jeu de service de son adversaire, à sa cinquième occasion, après un combat de plus de treize minutes.

“Il fallait que j’arrive à hausser mon niveau, à être plus libérée par rapport à mes deux premiers matches. J’ai bien réussi à le faire pendant un set et demi, je m’engageais dans la balle et ça a payé”, a commenté Garcia, à un match de faire aussi bien qu’en 2017.

Monfils à un point…

Le Français Gaël Monfils éliminé au 3e tour de Roland-Garros le 2 juin 2018

(credit photo AFP) Le Français Gaël Monfils éliminé au 3e tour de Roland-Garros le 2 juin 2018

Monfils a fini par céder face au Belge David Goffin, 9e mondial, en cinq sets (6-7 (6/8), 6-3, 4-6, 7-5, 6-3) et sur deux jours, après s’être procuré quatre balles de match. La partie avait été suspendue en raison de la pluie vendredi soir, alors que Goffin menait 3-2, 30-0 sur son service dans le troisième set.

Le Parisien de 31 ans (37e mondial) a renversé la situation à son retour sur le court Suzanne-Lenglen, mais n’a pas su conclure à 5-4 en sa faveur sur le service de Goffin dans la quatrième manche. Le finaliste du Masters, imperturbable, s’est montré extrêmement solide dans les moments cruciaux. “C’est rageant”, a réagi “La Monf”, passé tout près d’une belle opportunité de rejoindre les quarts. Il aurait affronté l’Italien Marco Cecchinato, qui n’avait jamais gagné un match en Grand Chelem avant son arrivée à Paris.

Lucas Pouille, lui, a échoué face au jeune Russe Karen Khachanov (6-3, 7-5, 6-3), dans une partie elle aussi suspendue vendredi. Le troisième tour à Paris reste son plafond de verre. Pas de miracle pour Gasquet qui a coulé face à Nadal (6-3, 6-2, 6-2). “J’ai très bien joué aujourd’hui. Je suis désolé pour Richard”, a dit l’ogre de l’ocre, qui a enregistré sa 16e victoire en autant de rencontres face au Biterrois.

Publié le samedi 2 juin 2018 à 20:45, modifications dimanche 3 juin 2018 à 9:57

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !