Football

Pas de clause libératoire pour Neymar !

La Ligue de football professionnel a démenti l’existence d’une clause libératoire dans le contrat de Neymar.

Interdit par le règlement

Jeu, set et match ? Le journal espagnol El Pais a annoncé vendredi l’existence d’une clause libératoire dans le contrat de Neymar. Pour 300 millions, il serait libre de partir. Ou un autre club de l’acheter comme le PSG l’a fait en allant le chercher à Barcelone. Celle-ci serait activable à partir du 1er septembre prochain. Mais, il n’en serait rien. C’est la Ligue de Football Professionnel (LFP) qui l’a confirmé à nos confrères de l’Equipe. Elle est en effet tout simplement interdite en France.

La LFP rappelle très clairement ce que stipule l’article 202 de son règlement : “Les clubs ne peuvent pas conclure un contrat contenant une clause libératoire prévoyant la rupture de la relation contractuelle par l’un ou l’autre des co-contractants et ne peuvent pas conclure non plus une clause de résiliation unilatérale. Dès lors en application de ce texte, le contrat de Neymar ne peut pas contenir une telle clause. Et il n’y a pas de telle clause dans le contrat du joueur homologué par la commission juridique de la LFP.

Reste l’option d’une clause signée sous seing-privé. Mais, selon le PSG, celle-ci n’existerait pas non plus. C’est en payant une clause de ce type pour 222 millions d’euros que le PSG a arraché Neymar à Barcelone.

Toutefois, les rumeurs de départ du joueur ne risquent pas de se réduire après une telle annonce. Du côté de Marca, on annonce qu’à l’été 2019, Neymar pourrait partir pour 222 millions d’euros. La même somme que celle payée par le PSG.

Publié le samedi 21 avril 2018 à 14:18, modifications samedi 21 avril 2018 à 10:39

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !