Sport

La scène gag de l’année en NBA réalisée par les Clippers

Que serait la NBA sans les scènes gag qui alimentent les bêtisiers sportifs ? Pas grand chose, et ce match entre les Clippers de Los Angeles et les Trail Blazers de Portland l’a encore montré. Si ce match a eu un beau suspense en allant jusqu’aux prolongations, c’est surtout une scène survenue à la toute fin du quatrième quart-temps qui nous a interpellés.

Pour ce match qui se déroulait à domicile face à un concurrent direct pour les premières places de la conférence ouest, les Clippers n’avaient pas vraiment le droit à l’erreur. La tension s’est d’ailleurs faite ressentir quand la deuxième franchise de Los Angeles a eu la balle de match avec moins de deux secondes à jouer.

Face aux Trail Blazers du Français Nicolas Batum, auteur d’un grand match avec 20 points, 7 rebonds et 8 passes, les Clippers ont pourtant réussi à s’incliner en prolongations, la faute à une balle de match qui rentrera dans les grands moments de cette saison NBA.

Avec moins de deux secondes à jouer, le meneur Chris Paul s’en va attaquer le panier pour shooter, mais son ballon fait le tour du cercle avant de ressentir. C’est là que le buzzer retentit, indiquant la fin de la possession des Clippers après avoir utilisé les 24 secondes réglementaires. Sauf que ce chronomètre est remis à 24 secondes une fois que le ballon touche le cercle, pour permettre aux joueurs de se procurer une autre occasion.

Malgré toute son expérience, le pivot DeAndre Jordan qui en est à plus de 300 matchs consécutifs en NBA pense alors que le buzzer sonne le glas de la rencontre, alors qu’il lui restait en réalité un peu moins d’une seconde pour pousser le ballon dans le panier, libéré de tout marquage.

Durant cette scène, on voit alors un Chris Paul furieux qui saute vers DeAndre Jordan pour attraper le ballon, en vain, lui disant de shooter. Finalement, le temps s’écoule et voilà les Clippers emmenés vers une prolongation miraculée pour Portland… qui finira par remporter le match (98-93) en prolongations. On n’aimerait pas être dans le vestiaire des Clippers aujourd’hui…

Publié le jeudi 5 mars 2015 à 14:53, modifications jeudi 5 mars 2015 à 14:53

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !