Football

Quel est le favori qui va être éliminé au premier tour ?

On fait le point sur les chances de qualification de chacun des favoris alors que la compétition avance.

La Coupe du Monde 2018 n’a pas été avare en surprises lors des premiers matchs. Autant dire qu’un favori pourrait bien ne pas sortir des poules. Surtout qu’il s’agit presque d’une tradition depuis le passage à 32 équipes en 1998. Mais quel est le pays qui est le plus en danger ? On fait le point, équipe par équipe.

Espagne et Portugal : sauvés ou presque

Heureusement pour les deux pays, la situation s’est considérablement améliorée après la première journée. Ils se sont neutralisés lors du premier match grâce à un Cristiano Ronaldo impérial. Dans l’autre rencontre l’Iran s’est imposé. Mais, la 2e journée a vu Portugal et Espagne s’imposer face au Maroc et à l’Iran respectivement. Ils échangeront d’adversaire pour un dernier match qui ressemble à une formalité. Mais, il faudra tout de même montrer autre chose pour espérer aller loin dans cette compétition.

L’Argentine en sursis

Les partenaires de Lionel Messi se sont fait surprendre lors du premier match. L’Islande a réussi a leur arracher un match nul. Leur match de ce jeudi 21 juin face à la Croatie a déjà des airs de finale. S’ils ne réussissent pas à s’imposer face au leader du groupe, ils ne contrôleront plus leur sort. Autant dire que les successeurs de Diego Maradona n’ont pas vraiment le droit à l’erreur. Vu le niveau montré lors du premier match, ce n’est pas forcément rassurant.

L’Allemagne pour l’histoire

C’est la seule équipe parmi les favoris à s’être inclinée lors du premier match face au Mexique.  La France (2002), l’Italie (2010) et l’Espagne (2014) ont tracé la voie. Etre le champion sortant, quand on est européen n’est pas une bonne chose. La Corée du Sud semble en-dessous dans ce groupe mais le Mexique et la Suède ont des arguments. Il faudra vaincre la Suède samedi soir pour récupérer le contrôle de sa destinée. Tout sauf une sinécure vu la solidité des Suédois.

Le Brésil, difficile à croire

C’est une des surprises du premier tour. Certes le Brésil n’a pas perdu mais il a été tenu en échec par la Suisse. Toutefois, il faudrait un incroyable concours de circonstances pour qu’il ne passe pas au prochain tour. Surtout, que ce n’est pas arrivé depuis 1970. Seul problème, la sortie sur blessure de Neymar.

Publié le jeudi 21 juin 2018 à 14:44, modifications jeudi 21 juin 2018 à 15:18

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !