Football

Pourquoi la Ligue 1 fait-elle relâche ce samedi 5 mai ?

Le 5 mai est une journée hommage aux victime du drame de Furiani.

18 morts en 1992

C’est une anomalie dans le calendrier de la Ligue 1 2017-2018. Un match le vendredi soir et tout le reste le dimanche soir. Mais qu’est-ce qui est arrivé à cette 36e journée de championnat ? Il s’agit d’une décision de la Ligue de Football Professionnelle (LFP). Plus aucune compétition nationale professionnelle ne sera organisée le 5 mai. Un hommage au drame de Furiani.

Le 5 mai 1992, le stade de Furiani se prépare à recevoir le match entre le Sporting Club de Bastia et l’Olympique de Marseille en demi-finale de Coupe de France. Mais, un véritable drame se produit alors avec l’effondrement d’une tribune. 18 personnes meurent dans l’accident et 2357 autres sont blessées. Depuis plusieurs années le club de Bastia et des collectifs demandaient une mesure d’interdiction pour ce jour-là. Cette demande a finalement été accepté le 13 décembre 2016. En partie grâce au soutien de Thierry Braillard qui était alors secrétaire d’Etat en charge des Sports.

Cette décision a ensuite mis du temps à entrer en action et c’est donc cette année qu’elle est vraiment effective. Le championnat n’est d’ailleurs pas le seul à être perturbé. La finale de Coupe de France devait initialement être jouée le 5 mai. Au final, les Herbiers affronteront le PSG le mardi 8 mai. 

 

 

Publié le samedi 5 mai 2018 à 11:56, modifications samedi 5 mai 2018 à 9:29

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !