Football

Les joueurs colombiens menacés de mort après l’élimination

Après l’élimination face à l’Angleterre, les joueurs de l’équipe nationale de Colombie sont menacés de mort au pays.

Mardi 3 juillet, la Colombie s’est inclinée face à l’Angleterre aux tirs au but (1-1, 3-4). Mais, ce résultat pourrait avoir des conséquences au-delà du sport pour les joueurs de la sélection.

La mémoire de 1994

Très vite, après la défaite, les réseaux sociaux ont commencé à s’enflammer. Le pays vit une véritable relation fusionnelle avec sa sélection.Pour le meilleur et pour le pire. On en avait déjà eu un aperçu contre le Japon en match de poule. Carlos Sanchez exclu après quelques instants avait alors reçu des menaces de mort.

Cette fois ce sont plusieurs jours qui sont visés. En première ligne, Mateus Uribe et Carlos Bacca qui ont manqué leurs duels face au gardien Jordan Pickford.

Meurs Carlos Bacca. Personne ne veut de toi, ne revient pas au pays.

Je te déteste Carlos Bacca, tu es pire qu’un cancer. Mais au moins avec le cancer, vous pouvez consulter un médecin et savoir ce que vous avez.

Uribe tu es une merde, j’espère que tu mourras.

C’était le dernier match de Mateus Uribe, cet homme est déjà mort.

Bien sûr, dans beaucoup d’autres pays, on pourrait y voir des menaces en l’air. Impardonnables bien sûr mais sans conséquences. Le problème, c’est que la Colombie possède un passif sur le sujet. Le 2 juillet 1994, Andres Escobar, défenseur de l’équipe nationale était assasssiné de 12 balles à Medellin. Son “tort” ? Avoir marqué contre son camp face aux Etats-Unis…

Publié le jeudi 5 juillet 2018 à 10:01, modifications jeudi 5 juillet 2018 à 9:42

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !