Football

Le gros raté des concepteurs Panini

Autant dire qu’investir dans un album Panini pour la Coupe du Monde 2018 n’était pas forcément la meilleure idée.

C’est un classique. Comme pour la Ligue 1 chaque année, Panini propose un album dédié à la Coupe du Monde 2018 en Russie. Mais, les prédictions étaient plutôt ratées.

95 erreurs dans l’album Panini

C’est le petit jeu des prévisions. Comme pour les jeux vidéo, Panini doit tenter de prévoir quels seront les joueurs sélectionnés pour chaque pays présent au Mondial. En effet, le temps d’imprimer mais aussi de vendre, impossible d’attendre les confirmations par les sélectionneurs. Donc, ils tentent de suivre de façon assidue mais doivent choisir à la fin de l’hiver. Les autocollants sont ensuite livrés fin mars pour les collectionneurs à travers le monde.

Installée en Italie, l’entreprise a manqué de flair cette année. Sur un total de 576 joueurs, on trouve pas moins de 95 erreurs. Bien sûr, dans le lot, il y a des erreurs impossibles à prévoir. On peut ainsi penser à Dani Alves, le joueur brésilien du PSG. Mais, la proportion est tout de même énorme.

Voici les sélections les plus touchées :

  • Corée du Sud : 8 erreurs
  • Russie et France : 6 erreurs
  • Uruguay, Tunise, Colombie et Serbie : 5 erreurs
  • Arabie Saoudite, Danemark, Argentine, Australie, Portugal, Egypte, Angleterre et Japon : 4 erreurs.

En revanche, un sans-faute a été fait pour des équipes comme le Pérou, le Mexique, la Suède ou encore le Panama.

Publié le jeudi 7 juin 2018 à 14:32, modifications jeudi 7 juin 2018 à 13:04

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !