Football

Le Barca compterait bien payer la clause de Griezmann

La guerre pour Antoine Griezmann s’accélère entre Barcelone et l’Atlético Madrid.

“L’Atlético sait que son joueur s’en ira”

C’est sans aucun doute un des feuilletons qui va animer le mercato espagnol dans les prochaines semaines. Griezmann a longtemps démenti qu’il discutait avec le FC Barcelone. Puis, Luis Suarez est sorti du bois pour annoncer que c’était presque fait. Mais, les rumeurs s’intensifient désormais. Deux radios espagnols ont annoncé que le FC Barcelone comptait payer la clause libératoire d’Antoine Griezmann qui est de 100 millions d’euros. Une méthode déjà utilisée l’an dernier par le PSG pour récupérer Neymar contre la volonté du club. La radio Cadena Copa explique :

Le FC Barcelone a communiqué à l’Atlético Madrid qu’il va verser la clause libératoire d’Antoine Griezmann. Et l’Atlético sait que son joueur s’en ira à la fin de cette saison.

Pour l’Atlético Madrid, le timing est mauvais à quelques jours de la finale de l’Europa League, le 16 mai prochain contre Marseille. Officiellement, il est engagé avec les Colchoneros jusqu’à 2022. Mais, sa clause libératoire de 200 millions va passer à 100 millions au 1er juillet. Pour l’instant, Enrique Cerezo, le président de l’Atlético semble encore dans le déni.

Je vais vous dire une chose. Antoine Griezmann est un joueur de l’Atlético Madrid, que je sache, au jour où on se parle. Je ne peux rien vous dire de plus parce que je ne sais rien de plus.

Dans tous les cas, la réponse sera connue avant la Coupe du Monde du 14 juin au 15 juillet. Griezmann a annoncé qu’il voulait être décidé avant.

 

Publié le mercredi 9 mai 2018 à 12:43, modifications mercredi 9 mai 2018 à 8:58

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !