Football

La Russie sous le choc après un article contre les femmes du pays

Platon Bessedine un écrivain ukrainien fait polémique en Russie après un article très douteux sur les femmes du pays.

Décidément, il ne fait pas bon être un femme en Russie pendant cette Coupe du Monde 2018. Les compatriotes de Vladimir Poutine ont été la cible d’une tribune particulièrement violente de Platon Bessedine.

“La vénalité des femmes russes”

On avait déjà eu le droit au guide de la Fédération argentine pour séduire les femmes russes. Une députée russe avait aussi incité ses compatriotes à ne rien faire avec les étrangers. Dans le même temps, Burger King les incitait à coucher avec les footballeurs pour améliorer le niveau national. Bref, les femmes Russes sont au centre de beaucoup d’attention.

Mais, un nouveau cap vient d’être passé avec une tribune de Platon Bessedin, un écrivain et publiciste ukrainien dans le  pour tabloïd Moskovski Komsomolets. Attentions propos choquants.

Nous sommes fiers de la façon dont la Russie détruit les clichés qu’on a sur elle, mais il y en a un qui ne cesse d’être confirmé pendant la Coupe du monde : la vénalité des femmes russes. Nous avons éduqué une génération de putes, prêtes à ouvrir leurs jambes dès qu’elles entendent le son d’une langue étrangère. La conscience des filles russes, qui draguent les étrangers, ne connaît pas la signification du mot honte, de la morale. L’organisation du Mondial démontre la dépravation de notre société, prouvée auprès des étrangers par la débauche des femmes russes, prêtes à tout pour attirer l’attention.

Mais, la texte de Platon Bessedin n’a pas vraiment plus en Russie. Une pétition signée par plus de 20.000 personnes exige sa suppression et des excuses publiques. Affaire à suivre.

Publié le samedi 30 juin 2018 à 10:31, modifications vendredi 29 juin 2018 à 22:54

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !