Sport

Fed Cup : Yannick Noah convoque Caroline Garcia, qui se déclare “blessée”

Les 22 et 23 avril prochains, l’équipe de France de tennis féminin affrontera l’Espagne lors du barrage qui permettra peut-être aux tricolores de rester dans la course. Pour mettre toutes les chances de son côté, le capitaine Yannick Noah a décidé de convoquer Caroline Garcia. Problème : celle-ci s’est déclarée « blessée » peu après l’annonce de sa convocation…

Voilà un dossier qui devrait faire couler beaucoup d’encre ! Ainsi, lundi 10 avril, la FFT annonçait officiellement la liste des joueuses convoquées par Yannick Noah pour le barrage de Fed Cup qui aura lieu contre l’Espagne les 22 et 23 avril prochains. Parmi elles : Kristina Mladenovic, Pauline Parmentier, Alizé Cornet et Caroline Garcia.

Seulement voilà, quelques heures à peine après la divulgation de l’information, la tenniswoman, Caroline Garcia, a annoncé son indisponibilité pour trois à quatre semaines. La raison à cela ? Une « inflammation douloureuse du nerf sciatique » qui l’obligerait à se retirer des circuits jusqu’au mois de mai. Un « mot d’excuse » qui passe mal au sein de la Fédération Française de tennis

LE BRAS DE FER EST ENGAGÉ

En effet, comme le précise L’Équipe, Bernard Giudicelli, le nouveau président de la FFT, se refuse de croire à cette blessure soudaine. Pour ce dernier, c’est bien simple :

La joueuse a jusqu’à dimanche pour se présenter au départ du stage. Elle nous fait état d’une blessure, je n’ai pas les moyens de la constater. Si elle se présente dimanche, le capitaine et le médecin de l’équipe pourront faire le point sur cette blessure. Mais si elle ne vient pas, nous constaterons son absence et ce sera un refus de sélection.

Visiblement furax, Bernard Giudicelli ajoute :

Elle sera alors convoquée devant la commission fédérale des litiges. Ce sera enfin l’occasion d’entendre Caroline Garcia en personne, car je n’ai eu de contacts qu’avec son père.

Avec cette nouvelle « affaire Caroline Garcia », le bras de fer semble engagé pour de bon entre la joueuse et la fédération. Au point de voir l’athlète disqualifiée d’office lors du prochain Roland-Garros ? L’option reste sur la table, comme le précise le quotidien sportif :

Si Garcia ne se rendait pas au stage, même simplement pour y faire constater sa blessure, elle s’expose donc à des sanctions (…) Ce qui voudrait dire que la FFT pourrait lui interdire de disputer des tournois sur le sol national. A commencer par Roland-Garros. Mais nous n’en sommes pas encore là.

A de nombreuses reprises, Caroline Garcia a fait part de la « mauvaise ambiance » au sein de l’équipe de France féminine. Il y a quelques semaines, Bernard Giudicelli mettait pour sa part en place des mesures visant à obliger les joueurs à participer aux rencontres de Coupe Davis et de Fed Cup sous peine de sanctions. Nous y voilà !

Affaire à suivre…

Publié le mardi 11 avril 2017 à 15:54, modifications mardi 11 avril 2017 à 13:45

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !