Sport

Que devient Laurent Blanc ?

Deux ans après son licenciement du Paris Saint Germain, que devient donc Laurent Blanc ?

Cela fait deux ans que la page Laurent Blanc s’est terminée au PSG. Si le club a su tourner la page avec plus ou moins de succès, l’entraîneur est lui resté sans club. Petit point sur son actualité récente.

Parti avec un matelas doré

Il faut tout d’abord s’en souvenir. Laurent Blanc a beau être au chômage, il n’a pas trop de soucis à se faire d’un point de vue économique. Au-delà de ses émoluments de joueur puis d’entraîneur ou encore de consultant, il est parti avec une belle prime du PSG en 2016. Son licenciement lui a en effet rapporté… 22 millions d’euros. De quoi lui permettre de voir venir. Il avait alors profité du fait que son contrat avait été prolongé au mois de février avant d’être viré en juin. Ce montant correspondait donc aux différentes sommes qu’il aurait touchées s’il était resté en poste jusqu’à la fin du contrat.

Plein de choses à faire

Officiellement, il a “plein de choses à faire”. C’est lui-même qui l’a dit le 12 mars au micro d’Europe 1.

Si un projet se présente, je le relèverai avec grand plaisir. S’il ne se présente pas, j’ai beaucoup d’autres choses à faire et d’autres choses en projet pour l’année prochaine

Pour autant… On a un peu de mal à y croire. Tout d’abord, parce que cela fait un moment qu’il cherche. En octobre 2017, il expliquait ainsi avoir du temps pour s’occuper de sa femme et de sa famille tout en étant prêt à relever un challenge. Et déjà les mêmes mots, “j’ai d’autres choses à faire”.

Puis, le 18 février, son agent, Jean-Pierre Bernès sur Téléfoot disait avoir eu beaucoup de pistes à l’intersaison. Mais Laurent Blanc voudrait à tout prix un projet qui l’intéresse, un gros club. Depuis deux ans, son nom a été associé à plusieurs gros projets : Manchester United, Inter de Milan… mais il semblerait que l’ancien coach de Paris et Bordeaux ne soit pas si “bankable”.

Un retour au PSG ?

Sans doute un signe d’un certain optimisme ou désespoir (selon si vous voyez le verre à moitié plein ou à moitié vide), Blanc serait prêt à étudier un retour à Paris. Alors que la course à la succession d’Unai Emery est presque officiellement lancée, difficile de le considérer comme un candidat plausible. Son nom serait comme un aveu d’échec pour la direction parisienne. Mais, pour sa part, il considère que s’il reçoit un projet parisien :

Ce serait très compliqué, mais s’il y en a un, on l’étudierait.

En attendant, du 21 au 23 mars, il sera à Limoges. Pour un match caritatif rassemblant la génération 98 contre différentes associations. Il semble qu’il ait réussi à trouver le temps.

Publié le mardi 13 mars 2018 à 13:18, modifications mardi 13 mars 2018 à 11:03

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !