Positive

Créatrice de bikinis, elle révèle le secret de ses clichés Instagram

Vous vous en doutez, les retouches sont au cœur du processus de fabrication des clichés pour Instagram.

La dictature de Photoshop

Karina Irby est une jeune femme de 28 ans qui crée des bikinis en Australie. Instagram constitue pour elle une source de clients et une façon d’exposer ses créations à ses 840.000 abonnés. Mais, elle a décidé d’expliquer cette semaine le secret de ses clichés : Photoshop.

View this post on Instagram

SECRETS OUT🤭 Introducing to you the classic “Insta Girl Edit”, where the skin gets smoother, the ass gets better, the boobs get bigger, the waist gets smaller and online confidence goes through the roof. But what happens offline? When did we lose our little girl confidence? When we were young we didn’t care how we look, and we surely didn’t compare ourselves to the girl next to us. Whether it be Social Media, magazines, movies or Hollywood… something changes and we start endlessly comparing ourselves to others and strive to potentially be something we aren’t. I’ve been there. And I’m confident a lot of us reading this have, or are still painting a different picture of themselves. The sooner we decide to accept ourselves for who we are and care less about other people’s criticism, the happier we are going to be. I know from first hand experience I am! 🦄

A post shared by KARINA🦄IRBY (@karinairby) on

Je vous présente la retouche classique des filles sur Instagram, quand la peau devient plus lisse, les fesses deviennent plus bombées, les seins plus gros, la taille rétrécit, et la confiance en soi explose en ligne

explique la jeune femme qui semble abuser de ces techniques pour ses clichés de bikinis. Mais, elle essaie aussi d’envoyer un message “body positive” pour inciter ses abonnés à mieux s’accepter.

Quand nous étions plus jeunes, on se fichait pas mal de notre apparence. Plus vite on décide de s’accepter tels que nous sommes vraiment et moins on s’intéresse aux critiques des autres, plus nous serons heureux.

La jeune femme explique aussi qu’il y a quelques années, elle abusait avec sa façon de gérer son corps. Depuis, elle a pris du poids, graisse et muscle et fait du sport. Surtout, elle se sent mieux dans sa peau.

Depuis l’an dernier, la France s’est dotée d’une législation visant à limiter les abus de retouche sur les photos. Pour les clichés à usage commercial, il faut désormais préciser ce qu’il en est. Toutefois, on peut douter que cela s’applique à  des images Instagram…

Publié le vendredi 27 avril 2018 à 11:38, modifications vendredi 27 avril 2018 à 10:26

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !