Environnement

Philippines : Boracay, le paradis devenu une fosse septique

L’île de Boracay est interdite aux touristes pour les six prochains mois. La raison ? Elle est devenue une véritable fosse septique.

L’île de Boracay était un véritable paradis aux Philippines. Mais, elle ressemble désormais à une “fosse septique” selon le président Rodirigo Durterte. De quoi la fermer aux touristes pour plusieurs mois.

2 millions de touristes en 2017

Boracay. Ses plages de sable fin, ses eaux cristallines et ses palmiers. Ça c’est la vision touristique de l’île des Philippines. Un petit paradis qui a accueilli 2 millions de touristes en 2017 selon la BBC. Mais, la réalité de ce confetti de 10 km² serait en fait bien loin de l’image de carte postale.

Rodrigo Duterte, le polémique président philippin a ainsi expliqué que l’île sentait la “merde” et s’était transformée en “fosse septique”. Il a donc fait le choix de la fermer aux touristes pour les six prochains mois à partir du 26 avril. Toutes les réservations sont annulées. Selon lui, le problème viendrait des commerces locaux peu respectueux de l’environnement. 195 commerces et 4.000 résidents enverraient tous leurs déchets directement dans la mer. Après les avoir menacés, il est donc passé aux actes faute de réponse. Il s’agit d’un acte lourd de conséquences. L’île génère 1 milliard de dollars de bénéfices pour l’économie du pays et emploie 17.000 personnes.

Publié le vendredi 6 avril 2018 à 14:29, modifications vendredi 6 avril 2018 à 12:07

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !