Environnement

Brésil : une entreprise norvégienne a délibérément rejeté des eaux polluées dans une rivière

Le géant norvégien de l’aluminium Norsk Hydro a rejeté des eaux contaminées aux métaux lourds dans une rivière dont dépendent de nombreuses populations autochtones au Brésil.

La société norvégienne Norsk Hydro, qui possède la plus grosse usine d’alumine du monde au Brésil, la célèbre Alunorte, a reconnu avoir déversé des eaux polluées non-traitées dans une rivière au Brésil.

Des aveux qui arrivent bien trop tard

Les autorités brésiliennes ont poursuivi l’entreprise en justice pour avoir pollué la rivière Pará dans la ville de Barcarena au nord du Brésil. Cette contamination a eu lieu suite au débordement d’un bassin contenant de l’eau au bauxite, un matériau toxique, pendant un épisode pluvieux.

L’entreprise a reconnu sa culpabilité à travers un communiqué signé par son directeur général, Richard Brandtzaeg. Celui-ci a tenu à s’excuser au nom de Norsk Hydro :

Nous avons déversé de l’eau de pluie et de surface non traitée dans la rivière Pará. Ceci est complètement inacceptable et en rupture avec ce que Hydro représente. Au nom de l’entreprise, je m’excuse personnellement auprès des communautés, des autorités et de la société.

En conséquence, la société a été condamnée à payer 5 millions d’euros d’amende. Norsk Hydro devra également réduire de moitié sa production dans l’usine pendant un certain temps. Une sanction justifiée quand on sait à quel point la rivière en question est importante dans l’écosystème local. En effet, de nombreux pêcheurs et communautés autochtones dépendent de la rivière Pará pour leur survie.

Publié le mardi 20 mars 2018 à 13:09, modifications mardi 20 mars 2018 à 10:51

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !