Environnement

Argentine : Le fleuve qui est apparu du jour au lendemain

C’est une histoire surprenante. Celle d’un fleuve surgi de nul part en 1985 en Argentine. Résultat du changement climatique, il bouleverse aujourd’hui encore les habitudes.

Un fleuve est par définition immuable. Il prend sa source à un endroit et se jette dans l’océan à un autre. Voici ce que l’on a appris à l’école. Mais, le Rio Nuevo, en Argentine, défie la logique.

Résultat de la déforestation

C’est un passionnant reportage écrit par nos collègues du journal britannique The Guardian. L’histoire du Rio Nuevo commence en 1985. A ce moment-là, de l’histoire, à cet endroit de la région de la San Luis en Argentine, il n’y a rien. Mais, après une nuit de pluies torrentielles, l’histoire et la géographie changent. Un fleuve vient d’apparaître.

Baptisé “Rio Nuevo” (le fleuve neuf en français), il fait 26 kilomètres de long, au centre de l’Argentine. Il peut atteindre les 60 mètres de large et les 25 mètres de profondeur. Des dimensions plus que respectables pour un nouveau-né. En 33 ans de vie, il a déjà causé d’importants dégâts. En 2005, il a détruit 220.000 hectares de champs cultivés et a coupé deux routes nationales. Aujourd’hui, c’est une ville, Villa Mercedes, qui est en danger.

Comment un tel fleuve a-t-il pu apparaître ? A fortiori dans une zone qui n’avait jamais eu de cours d’eau. Les raisons seraient à chercher du côté de l’impact humain. Le résultat de la déforestation, de l’agriculture intensive, mais aussi du changement climatique. A l’origine,  la zone où se trouve le fleuve était couverte de forêts. Mais, pour cultiver maïs et soja, les Argentins ont tout coupé. Résultat, il ne reste rien pour absorber l’eau. Le gouvernement régional a lancé des plans de reforestations et des mesures de jachères pour épargner les terres. Mais, c’est toute la région qu’il faudrait désormais repenser.

Publié le mardi 3 avril 2018 à 17:36, modifications mardi 3 avril 2018 à 14:48

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !