Economie

La Russie aurait aidé le Venezuela à lancer sa crypto-monnaie

Le Venezuela a lancé il y a quelques semaines sa crypto-monnaie nationale basée sur les réserves de pétrole, appelée le Petro. Ce projet a été annoncé en décembre dernier par le Président Nicolàs Maduro, qui souhaite s’élever contre les sanctions économiques imposées à son pays.

Le 20 février dernier, le Petro a donc été officiellement lancé. Ce sont très exactement 38,4 millions de tokens qui ont été mis en vente, et d’après les autorités financières du pays, le succès est au rendez-vous pour l’instant. Mais ce qu’on apprend aujourd’hui est assez troublant. En effet, le Time Magazine a découvert au cours d’une enquête que le Venezuela aurait reçu l’aide de la Russie pour mettre en place cette crypto-monnaie très controversée.

Un partenariat secret

Il semblerait d’après l’enquête menée par les journalistes que le Kremlin ait aidé le Venezuela à lancer la crypto-monnaie. Deux hommes russes, Denis Druzhkov et Fyodor Bogorodsky, ont été aperçus auprès de Nicolàs Maduro, notamment au cours de ses dernières conférences. Et le Président vénézuélien les aurait chaleureusement remerciés pour l’aide apportée dans son combat contre l’impérialisme américain. Vladimir Poutine aurait également expliqué à Nicolàs Maduro, dont il est très proche, que le Petro était une très bonne solution pour contourner les sanctions économiques.

Le ministère des Finances russes a répondu à ces attaques, affirmant que les autorités financières russes n’avaient pas participé au lancement du Petro. Le mystère reste donc entier, mais les soupçons sont importants. D’autant plus que Nicolàs Maduro entretient des relations amicales avec Vladimir Poutine, qu’il s’est empressé de féliciter suite à sa réélection.

Publié le jeudi 22 mars 2018 à 14:41, modifications jeudi 22 mars 2018 à 12:36

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct