Economie

Edouard Philippe annonce une forte baisse des impôts en 2018

Le Premier Ministre Edouard Philippe a précisé la ligne budgétaire qu’il entend mener, dans une interview pour les Echos. Les objectifs sont clairs et ambitieux. Faisons un point sur les déclarations de l’homme politique…

Edouard Philippe a dévoilé la trajectoire budgétaire pour la France. Et selon ses prévisions, la France devrait tenir les objectifs fixés par Bruxelles l’année prochaine. En effet, d’après le Premier Ministre, le déficit public devrait être de 2.7% du PIB, en se basant sur une croissance de 1.6% cette année, et de 1.7% l’année prochaine. Il explique que son objectif politique est d’être en dessous de 3%. Et ce, pour respecter les engagements européens de la France.

Des baisses d’impôts

C’est sur ce point-là que le Gouvernement est très attendu par les Français. En effet, Edouard Philippe a confirmé une baisse d’impôts pour l’année prochaine. La pression fiscale sera allégée de 11 milliards d’euros, soit 0,6 % du PIB. Ce qui est plutôt encourageant.

Il faut savoir que la réforme de la taxe d’habitation sera bel et bien engagée. Le montant total étant de 3 milliards d’euros. La réforme sur l’ISF devrait également être appliquée, pour un montant identique, à savoir 3 milliards d’euros. En outre, Edouard Philippe a annoncé la création d’un impôt sur la fortune immobilière, afin que le patrimoine non immobilier ne soit pas taxé.

Il y aura également la mise en œuvre du prélèvement forfaitaire unique, de 30% sur les revenus de l’épargne. Soit une baisse d’impôt d’environ 1.5 milliards d’euros. De bonnes nouvelles donc concernant les impôts des particuliers.

Les impôts sur les sociétés

Les entreprises vont également bénéficier d’un allègement de l’impôt sur les sociétés. Cependant, cet allègement sera mis en place progressivement. D’ici 2022, il sera ramené à 25%, l’objectif étant de donner un souffle fiscal en faveur de l’investissement, de la croissance et de l’emploi. C’est en tout cas ce qu’a expliqué le Premier Ministre Edouard Philippe.

Et le financement ?

C’est la question que se posent beaucoup de Français : comment financer les baisses d’impôts. En réalité, tout est lié à la maîtrise des dépenses. Ainsi, Edouard Philippe annonce un effort d’économie de 20 milliards d’euros en 2018.

L’objectif est bien évidemment de contenir l’endettement de la France. Voire de le diminuer évidemment. Les objectifs annoncés par le Premier Ministre sont donc ambitieux et optimistes. A suivre…

Publié le mercredi 12 juillet 2017 à 11:03, modifications mercredi 12 juillet 2017 à 11:33

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !