Insolite

Suzie Blake, cette artiste qui utilise les draps ensanglantés des naissances comme toiles…

Il y a des œuvres qui ne sont pas destinées à tout le monde. Et c’est très certainement le cas de celles de Suzie Blake, une artiste australienne qui, afin de redonner à la femme la place qu’elle mérite, utilise les draps ensanglantés des naissances afin de donner vie à ses projets artistiques pour le moins… originaux !

Beaucoup d’artistes vous le diront : certaines œuvres ont le mérite de bousculer les esprits. Et c’est très certainement le cas du travail de Suzie Blake, une australienne qui s’est donnée pour mission de redonner à la femme la place qu’elle mérite dans la société.

Pour ce faire, la jeune femme n’a pas décidé de faire dans la dentelle. Et pour cause, cette dernière utilise les draps ensanglantés des naissances comme matière première pour ses créations. Un choix qu’elle a accepté d’expliquer dans un entretien accordé à Kidspot. Elle déclare ainsi :

Une naissance est un acte réellement héroïque. Je pense que c’est une chose incroyable que les femmes ont la capacité de faire, et je voulais donc mettre la lumière dessus.

« CHANGER LA PERCEPTION DES GENS »

Comme on peut l’imaginer, les réactions du grand public sont parfois mitigées devant de telles œuvres. Des réactions qui sont notamment le fruit du cinéma pour l’artiste, qui déplore :

Au cinéma, on voit beaucoup de sang et tant de choses vraiment gores, mais nous n’associons jamais le sang avec des choses telles que la vie et les naissances. Je veux changer la perception des gens à propos de ce que le sang représente.

Autre point soulevé par Suzie Blake : en « aseptisant » les accouchements de la sorte, on retire aux femmes toute leurs capacités à supporter la douleur d’une naissance. La jeune femme, à l’origine de ce projet intitulé Birth Sheet, poursuit :

Je pense qu’il y a une sorte de rhétorique qui parle de la douleur. Comme si une femme serait incapable de la supporter. Et cette douleur peut être liée à une grossesse ou tout simplement à la douleur d’une césarienne et d’avoir à traiter mentalement avec tout ça. Il y a cette hypothèse que les femmes sont faibles et je la refuse complètement. Je pense que les femmes sont fortes. Je pense que les femmes sont puissantes et fortes.

Une chose est sûre : les œuvres de Suzie Blake ont le mérite de susciter des émotions. Lesquelles ? A vous de juger !

Publié le mardi 11 avril 2017 à 12:24, modifications mardi 11 avril 2017 à 10:58

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !