Insolite

Il parcourt 42km à quatre pattes déguisé en gorille

Tom Harrison a levé des fonds pour une association de sauvegarde de l'animal

Voici un homme très motivé à l’idée de défendre la cause des gorilles. Il a eu une idée très originale, et le résultat est là puisqu’il fait le buzz en relevant un défi pas tout à fait comme les autres.

Il s’appelle Tom Harrison, et il a une passion : les gorilles. Il est totalement dingue de ces animaux, il les admire, il les aime et surtout, il veut les protéger. Ce britannique est habitué à relever des défis incroyable pour soutenir et aider cette espère animale qui est menacée. Et cette fois, il a fait vraiment très fort !

En effet, on apprend grâce au quotidien britannique The Guardian, que le dimanche 23 avril, Tom Harrison a enfilé son déguisement fétiche : celui d’un gorille bien évidemment. Et il l’a fait dans un but bien précis : celui de parcourir 42.195km, soit la distance d’un marathon, à quatre pattes. Il a donc progressé aussi vite que possible dans une tenue étonnante, en marchant à quatre pattes sur le bitume.

12 heures par jour

En crapahutant de la sorte, Tom Harrison a bien évidemment mis pas mal de temps à parcourir cette longue distance. Il a fait en moyenne 7 kilomètres par jour, en fournissant un effort de 10 à 12 heures. Au départ, il explique que les gens le regardaient étrangement. Mais finalement, il a rapidement été encouragé dans son défi, et les gens se sont mis à klaxonner et à applaudir lors de son passage.

Le samedi 29 avril, l’homme a finalement relevé son pari. Il est heureux mais très fatigué. Pour célébrer sa victoire, il s’est frappé la poitrine, comme les gorilles. Affirmant qu’il était bien évidemment particulièrement fier de son exploit.

De nombreuses difficultés

Car ce défi était bien loin d’être simple ! Ces six jours d’efforts intenses ont été difficiles à mener. Il y avait la fatigue évidemment, la douleur physique également… mais également d’autres difficultés auxquelles il a dû faire face. Il affirme ainsi par exemple qu’il était à hauteur des pots d’échappement, et que les fumées étaient très irritantes pour sa gorge. Ce qui lui a causé une gêne respiratoire importante.

Tom Harrison pointe également du doigt le problème de la vision. Il ne voyait pas très bien, mais avait des personnes qui l’aidaient et le guidaient, pour éviter qu’il ne heurte des obstacles comme des lampadaires ou encore des arbres par exemple. Heureusement que les gens étaient assez sympa pour l’aider dans ce drôle de défi !

Mister Gorilla

Tom Harrison a bien mérité son surnom de Mister Gorilla. Surnom dont il est bien entendu très fier. Il a pu récolter près de 28 500 euros pour l’association qui œuvre pour la sauvegarde des gorilles au Rwanda, à savoir Gorilla Organization.

Quels sont ses projets maintenant ? Il aimerait bien relever un nouveau défi pour ses animaux préférés. Il envisage de faire un autre marathon, mais refuse cette fois de le faire à quatre pattes ! On peut comprendre…

Publié le lundi 1 mai 2017 à 14:58, modifications lundi 1 mai 2017 à 11:34

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !