Insolite

Grâce à Facebook, un SDF a retrouvé du travail

La magie des réseaux sociaux a de nouveau frappé ! Grâce à Facebook, un SDF vient de retrouver un emploi.

Depuis quelques jours, la photo d’un SDF demandant du travail circule sur Facebook. La semaine dernière, Sam, une jeune femme, s’est arrêtée pour parler à Danny, qui se trouvait entre la gare et la mairie de Bayonne, dans les Pyrénées-Atlantiques. Émue par sa pancarte, elle a décidé de le prendre en photo et de le publier sur Facebook, appelant ainsi ses contacts à aider ce pauvre SDF.

En commentaire du cliché, elle explique leur rencontre.

Je me suis arrêtée pour discuter avec lui, c’est une personne très gentille, qui ne demande qu’une chose : du travail. Du travail. Encore du travail. J’ai demandé son autorisation pour diffuser sa photo sur Internet évoquant le pouvoir des réseaux sociaux parfois dans ce genre de situation et il a naturellement accepté !

Parlant cinq langues et détenteur d’un CAP en électricité et bâtiment, il cherche du travail au niveau de la traduction dans le tourisme ou dans le secteur électricité, peinture ou tapisserie. Sur sa pancarte, il indique que même “un CDD d’un jour” lui conviendrait. La photo publiée a été partagée plus de 114 000 fois et finalement, il a réussi à trouver du travail. En effet, Danny a obtenu un entretien auprès de la GEIQ BTP Landes Côté Basque, un groupement d’employeurs qui propose des emplois dans le bâtiment. La directrice a confié.

C’est vraiment un mec bien. Il n’est pas alcoolisé, très propre sur lui, intéressant, il peut bosser dès maintenant.

Cependant, le poste proposé ne convenait pas mais ils ont réussi à en trouver un autre pour une semaine. Très sollicité, il a expliqué qu’il finira par trouver le travail qui lui correspond. De son côté, Sam a remercié les personnes qui sont venues en aide à Danny.

Publié le samedi 17 septembre 2016 à 9:04, modifications vendredi 16 septembre 2016 à 17:16

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !