Insolite

Etats-Unis : un policier aide une petite fille à faire ses devoirs (mais se trompe)

La petite Lena Draper a interpellé les policiers de sa petite ville de l’Ohio sur Facebook car elle ne réussissait pas son problème de mathématiques. L’officier Gruber lui a immédiatement répondu et s’en est suivi un beau moment de citoyenneté …

Une jolie anecdote qui fait le tour du monde. En effet, une petite fille de CM2 est à l’origine d’une petite histoire qui prête (gentiment) à sourire. Il y a quelques jours, la jeune Lena Draper habitant Marion, dans l’Ohio, se penche sur ses devoirs. Malheureusement, un exercice de mathématiques lui pose problème. Peu farouche, la fillette de 10 ans se décide à demander de l’aide. Mais ce n’est pas vers ses parents qu’elle choisit de se tourner.

En effet, la petite Lena décide d’envoyer un message sur le compte Facebook du commissariat de sa ville pour leur demander de l’aide :

J’ai des soucis avec mes devoirs. Vous pourriez m’aider ?

C’est l’officier B. J. Gruber, en charge de la page Facebook, qui lui répond. Serviable, celui-ci lui demande ce qui la tracasse. La jeune fille lui explique alors son problème : elle n’arrive pas à résoudre une équation. Le policier lui répond puis Lena le sollicite encore avec une autre opération. Touchée par l’échange, Molly Draper, la mère de Lena a posté des captures d’écrans de la conversation sur son propre compte Facebook. Et c’est là que les internautes ont repéré une erreur dans la réponse de l’officier Gruber.

My daughter. Cause… She's my daughter. Thank you, Marion, Ohio Police Department, for truly building relationships with the community.

Publié par Molly Draper sur vendredi 17 février 2017

Une maladresse pleine de bonne volonté

Lorsque la jeune Lena demande de l’aide pour résoudre l’équation (8+29) x 15, Gruber lui répond qu’elle doit d’abord effectuer l’addition entre parenthèses avant de multiplier le résultat. Jusque là, pas d’erreur. Lena lui demande ensuite de l’aide pour la deuxième équation : (90+27) + (29+15) x 2. Le policier lui affirme donc qu’elle doit d’abord faire les opérations entre parenthèses puis multiplier la somme des deux résultats par deux.

Une petite erreur de la part de l’officier Gruber puisqu’il fallait en réalité multiplier uniquement le résultat de l’addition de la deuxième parenthèse par deux (et l’ajouter ensuite au résultat de l’addition de la première parenthèse). Une maladresse sans grande importance, d’autant plus que l’officier s’est rendu à l’école le lendemain de leur échange pour lui offrir un t-shirt dédicacé. Une anecdote pleine de bonnes intentions qui redonne foi en l’humanité.

Publié le jeudi 23 février 2017 à 13:27, modifications jeudi 23 février 2017 à 13:27

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !