Insolite

Ardèche : Devenez juré lors du premier Mondial du saucisson !

Si vous êtes passionné de saucisson, pourquoi ne pas devenir juré à l’occasion du Mondial qui sera organisé en juin en Ardèche ?

Le saucisson est une charcuterie presque emblématique en France. On peut en manger à toutes les sauces ou presque. Qu’il soit à l’ail, aux fines herbes, aux fruits secs ou qu’il s’agisse même de rosette, peu de personnes peuvent résister à un morceau traînant sur un plateau apéritif ! Alors pourquoi ne pas venir en déguster à l’occasion du Mondial du saucisson ?

Une compétition internationale

C’est un événement à la portée mondiale qui se déroulera juste avant le Mondial 2018 en Russie. Alors que les joueurs de football seront sur le point de se lancer dans la compétition, l’Académie Ardéchoise des Amateurs de Saucisson, à Vanosc, organisera le Mondial du saucisson du 9 au 10 juin. Au moins 2.000 personnes sont attendues.

Mais, attention, il ne s’agit pas d’une épreuve à prendre à la légère. Plus de 80 saucissons seront présentés, venus de toute la planète.

On a reçu des échantillons d’Australie, de Canada et de Californie Nous sommes aussi en contact avec des ambassades pour faire venir des participants, comme l’ambassade d’Hongrie, de Belgique et d’Allemagne

explique René-Louis Thomas, l’un des organisateurs à nos confrères de France Bleu.

Des critères d’évaluation très précis

Mais, petit problème, face à la popularité de l’événement, les organisateurs manquent de jurés. Au moins une cinquantaine de personnes supplémentaires sont désormais nécessaires. Une bonne raison pour lancer un appel à candidatures. Bien sûr, l’Académie ne s’attend pas à ce que vous soyez un expert dès votre arrivée. Ainsi, les heureux sélectionnés bénéficieront d’une formation organisée le 9 juin par le laboratoire d’analyse sensorielle LACO (France). Le 10, ils devront ensuite déguster les saucissons puis les noter.

Attention toutefois, l’idée n’est pas selon les organisateurs de sélectionner le meilleur saucisson du monde, mais de “tirer vers le haut” la qualité générale. Plusieurs critères précis devront être pris en compte dans l’évaluation. “Etre un bon juré, c’est d’abord être curieux, aimer les bonnes choses et ne pas avoir d’a priori. Ce qui distingue un bon saucisson et tout le reste, c’est la fleur. C’est une moisissure naturelle. Elle différencie le saucisson haut de gamme et tous les autres saucissons.” Enfin, le goût et les parfums constituent aussi bien entendu des critères essentiels.

On évalue la texture du saucisson, c’est-à-dire s’il est tendre, s’il n’accroche pas. C’est l’agréable en bouche

termine Jean-Louis Thomas.

Rendez-vous sur le site de l’Académie pour vous inscrire.

Publié le lundi 19 février 2018 à 11:13, modifications lundi 19 février 2018 à 10:27

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !