Insolite

Une adolescente transgenre de 14 ans fait le buzz

Corey Maison, une adolescente de 14, fait le buzz sur Internet pour son combat dans le cadre d’un projet contre le harcèlement.

Depuis l’âge de 11 ans, Corey Maison comprend qu’elle est née dans le mauvais corps. Elle comprend qu’elle était une fille née garçon. Son histoire ne cesse de faire le buzz dans le monde. À seulement 14 ans, Corey a tout d’une adolescente normale sauf qu’elle est née garçon. Elle a décidé de raconter toute sa vie dans les médias afin de venir en aide à ceux qui sont comme elle.

C’est en regardant une vidéo de la transsexuelle Jazz Jenning qu’elle a compris qu’elle est… une fille. Elle clame maintenant sa transsexualité. Aujourd’hui, on la découvre dans une vidéo pour le BULLY Project.

La vidéo que nous partageons aujourd’hui a été créé par Corey Maison, 14 ans. C’est une personne qui défend les droits des transgenres et qui nous inspire. Nous sommes tellement émus par son incroyable histoire et nous espérons que vous allez également l’être. Corey, tu es si géniale et courageuse.

Diffusée sur YouTube, le clip est rapidement devenu viral avec plus d’1.6 millions de vues. Elle raconte qu’elle aime jouer à la poupée et porter les talons de sa mère mais “jamais en dehors de la maison”. À l’école, elle doit supporter les moqueries permanentes et la violence à son égard. Un petit garçon lui conseille même de se suicider car selon lui, elle “ne manquera à personne lorsqu’elle sera morte”.

Ses parents ont pris la décision de la déscolariser. Ils ont trouvé un spécialiste et à 14 ans, elle commence à prendre ses premières hormones, pour avoir la puberté d’une fille. Désormais, elle est actuellement dans une autre école qui accepte les enfants LGBT. Elle termine son message par une phrase marquante.

Je veux dire à toutes les personnes harcelées que c’est temporaire, que tout va s’arranger. Même si ce n’est pas l’impression que vous avez en ce moment, sachez que vous êtes de belles personnes, incroyables et que vous valez quelque chose.

En partageant la vidéo, elle a rajouté le hashtag #IAmMisfits (je suis marginale). Un hashtag repris par beaucoup d’internautes qui la soutiennent.

Publié le jeudi 7 juillet 2016 à 14:59, modifications jeudi 7 juillet 2016 à 13:54

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !