Média

Coupe du monde 2018 : pourquoi Robbie Williams a-t-il fait un doigt d’honneur ?

Un geste provocateur en reponse à l'opinion publique outre-Manche ?

L’enfant terrible de la pop anglaise a encore frappé. Robbie Williams ose un doigt d’honneur lors de la cérémonie d’ouverture de la coupe du monde 2018. Un signe explicite en direction de ses compatriotes.

Le 14 juin dernier en Russie, le chanteur anglais Robbie Williams se produisait à la cérémonie d’ouverture de la coupe du monde 2018. Au Luzhniki Stadium de Moscou, avant le match du groupe A qui allait opposer le pays organisateur à l’Arabie Saoudite, l’ex Take That a défrayé la chronique, en deux temps.

Robbie Williams change les paroles de Rock Dj…

Devant 6 millions de téléspectateurs, le roi de la pop britannique a chanté quatre de ses tubes. Angels, en duo avec la cantatrice russe d’origine turque Aida Garifullina, mais aussi Let Me Entertain You, Feel et Rock Dj.

Durant la prestation de ce dernier, Williams annonçait déjà la couleur. En effet, le performeur de 44 ans changeait  d’abord les paroles d’un des passages de ce titre sorti en 2000.  À l’origine, la ligne concernée est la suivante :

Pimpin’ ain’t easy, most of them fleece me, every night

Que l’on pourrait traduire par “être un mac n’est pas aisé, la plupart (des prostituées) me couvre d’argent toutes les nuits“. L’artiste a transformé cette phrase en :

Pimpin’ ain’t easy, most of them fleece me, but i did this for free

Qui ici signifierait plutôt : ” être un mac n’est pas aisé, la plupart (des prostituées) me couvre d’argent toutes les nuits, mais je l’ai fait gratuitement“.

Robbie Williams rejetait ainsi, à sa façon, les accusations -d’avoir été soudoyé- dont il fait l’objet depuis plusieurs jours outre-Manche.

…Et conclut sa setlist sur un doigt d’honneur

Toutefois, l’abonné des tabloïds n’en avait pas fini avec le message à destination de ses critiques. Il enfonçait le clou un peu plus tard, pour notamment marquer son ras-le-bol. Robbie Williams terminait ainsi avec un doigt d’honneur vu dans le monde entier :

Je vois que votre père a de nouveau été recalé de Tiger Tiger

Se moque Nooruddean Choudry, personnalité web et blogueur anglais.

Avec cette sortie, il fait référence à Tiger Tiger, chaîne de boites de nuit populaire au Royaume-Uni. Cependant, c’est aussi un clin d’œil à la tenue rouge en imprimé léopard arborée par la popstar sur la scène du Luzhniki Stadium.

La genèse de l’attitude de Robbie Williams

La réaction du soliste est une réponse à la vague désapprobatrice reçue dès l’annonce de sa participation à la prestation lançant la compétition de football. En effet, rédacteurs, politiques et mêmes hommes d’affaires fustigeaient son choix d’accepter l’offre moscovite.

Tous remettaient en cause sa décision d’être la star musicale en ouverture de la cérémonie d’un état peu soucieux du respect des droits humains. Beaucoup insinuaient ainsi que Robbie Williams venait d’être grassement payé par les Russes.

Il y a plusieurs façons de faire de l’argent, Robbie Williams. Mais vendre son âme à un dictateur ne devrait pas être l’une d’entre elles. Honte à vous !

Juge dans un tweet, le cofondateur d’Hermitage, l’Americano-Britannique Bill Browder.

Avant de citer plusieurs victimes présumées du pouvoir russe, dont Sergei Magnitsky. Cet avocat anti-corruption avait été battu à mort en 2009 alors qu’il était en garde à vue à Moscou. Bill Browder, ancien client du décédé, est aujourd’hui un des fers de lance de la campagne qui réclame justice pour le disparu.

Soupçons de complaisance avec la Russie de Poutine

Par ailleurs, des journalistes britanniques ont consacré des tribunes à charge. Elles présentent une chronologie du rapprochement entre le chanteur et la Russie, au cours des dernières années. L’artiste fit ainsi des concerts pour des proches de Vladimir Poutine, ou des magnats russes.

Le Guardian nous révèle notamment qu’en début d’année déjà, Robbie Williams était sur scène à Saint-Pétersbourg. Seulement, à l’époque, il s’agissait d’un concert en l’honneur des 25 ans de  MegaFon. Cette entreprise, force locale de la téléphonie mobile, est contrôlée par Alisher Usmanov. Le milliardaire russe est l’un des actionnaires du club anglais Arsenal.

Quatre ans avant, en 2014, Williams répond favorablement à une demande de Roman Abramovich, propriétaire de Chelsea. Pour l’occasion, il se produit devant des membres du cercle intérieur du président russe.

S’y trouve Vladislav Surkov, conseiller de Vladimir Poutine. Il est l’homme derrière l’intervention russe en Ukraine. Robbie Williams fera d’ailleurs une photo avec la femme de ce dernier, Natalya Dubovitskaya. Le couple fut spécialement invité par Abramovich, lui aussi milliardaire et businessman russe.

Des accointances qui aboutiront selon la presse anglaise, en 2016, à Party like a Russian. Cette chanson est le single phare du dernier album studio de la star. Sur un sample de Sergueï Prokofiev, on peut l’y entendre moquer gentiment l’exercice du pouvoir par une oligarchie russe. Pris à partie par des auditeurs russes choqués, Robbie Williams se défendra. Face au tollé, il promettra de ne pas l’inclure dans la setlist du 14 juin.

Robbie Williams se défend…Mais sans convaincre

Interviewé par l’agence de presse allemande Reuters, le chanteur s’explique. Il dit à ses détracteurs que les paroles du single sont à analyser comme de l’humour typique des Monthy Python.

Selon lui, le titre ne fait pas allusion à Vladimir Poutine. Robbie Williams précise par ailleurs que si ses récentes visites à Moscou l’ont séduit, il n’y a cependant aucune complaisance envers les dirigeants du Pays. Pour Williams, chanter en coupe du monde, devant 80 000 personnes, c’ est avant tout un rêve d’enfant qui se réalise, rien d’autre.

Stephen Doughty / Crédits @ WalesOnline

Des arguments qui n’ont pas convaincu certaines figures politiques du Royaume-Uni. De fait, Stephen Doughty, du parti travailliste, s’est prononcé durement. Le Guardian cite ainsi ses propos  :

Il est étonnant, tout autant que dommage, d’apprendre qu’un artiste anglais aussi grand que Robbie Williams, allié historique des droits de l’homme et de la communauté LGBT, ait apparemment accepté d’être payé par la Russie et la Fifa pour chanter à l’ouverture de la coupe du monde

Assène le membre du parlement.

Il attaque le manque de considération du chanteur, devant les crimes imputés au pays d’accueil de la compétition, à l’heure où des dignitaires anglais ont refusé de s’y rendre en signe de protestation.

En effet, la famille royale et plusieurs ministres agissent ainsi en raison de l’affaire Sergueï Skripal. Il y a trois mois, cet ex-espion russe devenu britannique avait été empoisonné à l’agent innervant.

La triple tentative de meurtre (M. Skripal, sa fille Ioulia ainsi qu’un policier anglais) provoqua une crise diplomatique sans précédent entre Londres et Moscou, accusée d’en être  responsable.

 

 

Publié le lundi 18 juin 2018 à 18:25, modifications lundi 18 juin 2018 à 17:46

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !