People

Madonna s’autoproclame “Master” de Beyoncé et Jay-Z

Et s'attire la foudre des internautes

La star a dû clôturer les nombreux commentaires sous sa publication, dont certains qui voyaient dans sa démarche des relents racistes.

Madonna a posté il y a quelques jours, sur ses comptes Instagram et Twitter, une image photoshoppée de Beyoncé et Jay-Z. Celle-ci provient de leur dernier clip “Apeshit”, vidéo que les époux Carter ont tournée au Louvre.

Dans le cliché révisé de La Ciccone, on voit le couple de stars observer des pochettes d’albums de Madonna en lieu et place des tableaux du musée. En légende de la photo, la “Material girl” a écrit ” Apprenant du maître…lol “. Puis, elle a rajouté les hashtags #art #equals  #freedom .

Comme pour dire qu’elle inspire la chanteuse R’n’B et le géant du Hip-Hop ? Cependant, sa démarche n’a pas plu à nombre d’internautes. Entre accusations d’humour raciste et critique de sa mégalomanie, la “Reine de la pop” en a pris pour son grade.

Madonna : humour raciste involontaire ?

Madonna est une habituée des phrases choc. Sa carrière est en partie bâtie sur une communication savamment entretenue, qui n’hésite pas à lorgner vers la provocation. Toutefois, s’attendait-elle à autant de réactions négatives ?

Viens-tu vraiment de poster une photo de deux personnes noires te regardant, tout en te référant à toi-même avec le terme de “maître” ?

S’étonne un Twittos.

Il croit donc voir, dans la description d’image qu’utilise l’interprète de Frozen, des relents racistes. Il n’est d’ailleurs pas le seul à le penser. Sa question est partagée par plus de 2000 personnes, et “likée” par presque la moitié de ce chiffre.

Bien sûr que non ! Répondent d’autres Twittos

Parmi les tweets cinglants qui condamnent la bientôt sexagénaire, d’autres s’élèvent pour la défendre. Ainsi, ils remettent dans son contexte les propos de la star.

[…]Elle (Madonna) a utilisé ce mot dans le sens de “professeur”.

Explique ainsi une internaute, avant de continuer :

Désormais, l’élève a dépassé le maitre” est une phrase où “maître” a le sens de “professeur”.

Illustre-t-elle en donnant un exemple parlant.

Avant de conclure, à l’adresse du précédent twittos :

Ne fais pas comme si tu ne le savais pas. Arrête d’extrapoler.

Conseille-t-elle.

Alors qu’un autre internaute fait ressortir un extrait vidéo de Béyoncé. Dans celui-ci, l’ex-Destiny’s Child cite Madonna comme l’un des modèles de réussite financière et d’impact culturel à suivre.

Madonna, des antécédents problématiques ?

Cependant, quelques “Millenials” admettent que la communication de Madonna sur les réseaux sociaux interpelle. La chanteuse américaine a par exemple publié une autre photographie qui a provoqué de la gêne. On y découvre la plus grande popstar féminine allongée, ses deux enfants noirs massant chacun de ses pieds.

Là où certains n’y voyaient qu’une scène quotidienne, complice et banale entre une mère et sa progéniture, d’autres ne pouvaient ôter le symbole d’une femme blanche de pouvoir, avec à son service des “boys” noirs pour lui masser les pieds.

Sachant que Madonna s’est par ailleurs déjà permise, dans une autre publication, d’appeler son autre fils (blanc) “mon négro”, cette juxtaposition d’évènements embarrasse des twittos. Un faisceau de comportements au minimum problématiques pour certains d’entre eux.

Publié le lundi 2 juillet 2018 à 13:40, modifications lundi 2 juillet 2018 à 13:48

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !