Musique

Thomas Bramerie, un jazzman qui raconte des Side Stories

TRIBUNE

Le célèbre contrebassiste de jazz Thomas Bramerie sort son premier album, Side Stories, sur le label Jazz Eleven, après trente ans de carrière dans l’ombre des plus grands noms du jazz.

Si son nom est peu connu du grand public, il est fort probable que tout le monde sans le savoir a entendu un disque ou une musique sur lequel il est intervenu. En trente ans de carrière, Thomas Bramerie s’est impliqué avec son toucher de basse inimitable dans la carrière d’artistes comme Chet Baker, Brad Meldhau, Tommy Flanagan, Jimmy Scott, Clark Terry, John Scoffield, Teddy Edwards, Richard Galliano, Didier Lockwood, Michel Legrand, Eric Lelann, Sylvain Luc, Aldo Romano ou encore Pierrick Pedron.

Dans ce premier album personnel (Label Jazz Eleven), il s’entoure de deux des plus remarquables jeunes musiciens de la toute nouvelle génération du jazz hexagonal, le pianiste Carl-Henri Morisset et Elie Martin-Charrière à la batterie. Ceci dans la grande tradition du jazz de transmission par les aînés.

Thomas Bramerie s’adjoint aussi la précieuse collaboration de quelques illustres compagnons de route, Éric Legnini, Stéphane Belmondo et Jacky Terrasson. A noter que l’on pourra découvrir Thomas Bramerie avec trio et invités le 02 juin au Pan Piper à Paris, avant une tournée française en septembre

Side Stories sort le 25 mai chez Jazz Eleven

Publié le jeudi 12 avril 2018 à 16:35, modifications jeudi 12 avril 2018 à 16:33

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !