Culture

Décès d’Anne Wiazemsky, romancière et muse de Jean-Luc Godard

Anne Wiazemsky, petite-fille de François Mauriac, et qui fut muse de Jean-Luc Godard, est décédée des suites d’un cancer.

L’actrice et romancière Anne Wiazemsky, petite-fille de François Mauriac et ex-épouse du cinéaste Jean-Luc Godard, est morte jeudi 5 octobre à 70 ans.

Hospitalisée depuis un mois

Anne est morte ce matin. Elle était très malade.

A annoncé à l’AFP, son frère Pierre, le dessinateur connu sous le nom de Wiaz.

En outre, son décès a été confirmé par son éditeur Gallimard.

Souffrant d’un cancer, la romancière avait été hospitalisée il y a environ un mois dans un hôpital parisien.

A 19 ans, la jolie rousse au visage gracieux joue dans Au hasard Balthazar de Robert Bresson. Aussitôt les cinéastes de la Nouvelle Vague vont l’adopter à l’instar d’actrices comme Anna Karina ou Bernadette Lafont. Elle tourne son premier film avec Jean-Luc Godard, La Chinoise en 1967. Or, un an plus tard, elle épouse le réalisateur emblématique, de 17 ans son aîné.

Au total, ils ont tourné sept films ensemble. Pourtant, la déferlante de mai 68 aura raison de leur amour.

Son livre a inspiré le Redoutable

Anne Wiazemsky était présente en mai au dernier Festival de Cannes pour la présentation du Redoutable de Michel Hazanaviciusx. Le scénario de ce film était inspiré d’Un an après, un des romans de la petite-fille du célèbre écrivain français François Mauriac. Ses romans étaient pour la plupart d’inspiration autobiographique. Elle avait reçu en 1998 le Grand prix du roman de l’Académie française pour Une poignée de gens, un livre sur ses origines russes. Au total, elle aura écrit une quinzaine de livres.

Son dernier roman, Un saint homme, était paru au début de l’année.

Publié le samedi 7 octobre 2017 à 10:00, modifications samedi 7 octobre 2017 à 10:00

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !