Culture

Un bol ayant appartenu à un empereur chinois vendu pour 25 millions d’euros

Malgré son prix impressionnant, l’objet n’a pas battu le record du monde du bol le plus cher !

Ce bol ayant appartenu à la dynastie Qing et utilisé depuis le début du 18ème siècle a été vendu pour 25 millions d’euros à Hong-Kong, par la maison de ventes aux enchères Sotheby’s.

Un record à 32 millions !

Ce bol d’une extrême rareté fait seulement une quinzaine de centimètres de diamètre. Fabriqué avec de la porcelaine, il est très délicatement peint avec des pigments nommés “falangcai”, importés d’Occident. En effet, cet objet magnifique a été conçu au coeur de la cité interdite de Pékin, avec l’aide d’une équipe de jésuites originaire d’Europe.

Le bol présente des motifs de plantes sur un sublime fond rose dont se vante le président de Sotheby’s Asie, Nicolas Chow :

C’est absolument le plus bel exemplaire de son espèce. Au total, il n’y a que trois bols connus qui ont ce magnifique fond rose.

Le bol a été vendu en très peu de temps à un acheteur anonyme, qui a déboursé 239 millions de dollars hongkongais (24,69 millions d’euros) pour l’acquérir. Une somme impressionnante, qui n’est pourtant pas suffisante pour battre le record tenu par un autre bol conçu il y a mille ans sous la dynastie Song, vendu en octobre 2017 pour 32 millions d’euros.

 

Publié le mardi 3 avril 2018 à 19:00, modifications mardi 3 avril 2018 à 16:02

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !