Ciné

Solo : A Star Wars Story poursuit sa chute aux Etats-Unis

La production fut mouvementée pour Solo, mais l’exploitation salles n’est pas non plus de tout repos. Pour sa seconde semaine, le film affiche des chiffres moyens sur le territoire américain.

Que c’est compliqué pour Solo : A Star Wars Story sur le territoire américain. Après une première semaine très décevante au box-office (84.7 millions de dollars), la seconde est encore pire. Le film fait perd 65% d’audience et n’enregistre que 29.3 millions de dollars. Des résultats décevants qui sont en-deçà de ceux obtenus lors de la sortie de Rogue One : A Star Wars Story.

À titre de comparaison, ce dernier avait permis de récolter 286 millions de dollars en deux semaines, quand Solo n’arrive pas à faire mieux qu’environ 148 millions. Ne parlons même pas des deux épisodes de la nouvelle trilogie, qui faisaient ces 148 millions sur la deuxième semaine seulement ! Des chiffres qui rejoignent ce qui s’est passé en France où le film a signé le pire démarrage de la saga avec une moyenne de 106 spectateurs par copie. 

N’allons pas jusqu’à parler de catastrophe industrielle, ses 250 millions de budget seront largement rentabilisés grâce à l’exploitation mondiale puis, plus tard en vidéo, mais il a de quoi être déçu pour Lucasfilm. Comme quoi, il ne suffit pas d’afficher « Star Wars » dans son titre pour faire un carton. Si la licence veut se diriger vers un univers étendu à la Marvel, il lui reste encore des choses à apprendre pour se frotter en terme de chiffre aux super-héros qui envahissent nos écrans.

Pourquoi de tels résultats ?

Maintenant il convient de se demander pourquoi le public n’a pas suivi massivement. Est-ce que le héros ne l’intéresse pas ? Le développement chaotique et le changement de réalisateur ont-ils porté préjudice à l’image du projet auprès des fans ? Difficile de le savoir. Pourtant, ni un excellent film ni un gros ratage, ce Solo : A Star Wars Story avait de quoi satisfaire le public, avec ses bonnes scènes d’action (la première partie fonctionne très bien !) et ses moments de fan-service. Phil Lord et Chris Miller doivent probablement avoir un petit sourire en coin après avoir été débarqués à cause de leur envie trop prononcée de faire « leur film ». Est-ce qu’avec eux, le retours critiques et financiers auraient été meilleurs ? 

On craint bien qu’en troisième semaine les résultats soient encore pires et dégradent encore un petit peu plus la réputation du film. Ce qui ne va pas rassurer Lucasfilm, désireux d’enclencher un spin-off sur Boba Fett et Obi-Wan. Si avec un personnage réputé important comme Han Solo le succès n’est pas au rendez-vous, on n’ose même pas ce que cela va donner en centrant un projet autour d’un chasseur de prime présent une poignée de minutes sur les deux précédentes trilogies.

Cet article a été vu pour la premiere fois sur Cineserie.com

Publié le lundi 4 juin 2018 à 10:36, modifications lundi 4 juin 2018 à 9:58

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !