Ciné

Comme des garçons : quand les filles veulent jouer au foot

Le film, Comme des garçons, s’annonce comme une comédie, mais rappelle bien un fait divers. 1969, le football est exclusivement réservé à la gent masculine, jusqu’au jour où les femmes débarquent sur le terrain.

Coup de tonnerre au stade

Bien qu’aujourd’hui le football féminin remporte un succès non négligeable – quoique minime à côté du football masculin – il est juste de se rappeler qu’il fut longtemps inimaginable que les femmes puissent jouer au ballon rond. Inutile de remonter le temps trop loin, on parle ici des années soixante. Mais en 1969, à Reims, Paul Coutard va chambouler les règles.

Paul Coutard est un journaliste sportif au Champenois, mais aussi et surtout un séducteur hautain et pédant. Un jour, par amusement, il décide de composer une équipe féminine et d’organiser un match de foot. Pour cela, il est accompagné de la secrétaire de direction, Emmanuelle, avec qui il a des relations très tendues. Ce qui au départ est parti d’une boutade va prendre un tournant autrement inattendu. Le duo est en train de changer le cours de l’histoire et de fonder la première équipe de femme de foot, en France.

Comme des garçons, un défi lancé face aux clichés

Au-delà de la comédie, le film s’attelle à des sujets d’actualité. On retrouve le sexisme ambiant qui tente de paralyser le projet jugé dément. Les remarques sexistes pleuvent, les préjugés et autres stéréotypes sont mis en avant. On reconnaît le ton de la satire sociale qui fait rire et réfléchir à la fois. Le film se situe en plein mai 68 où le mouvement de la libération des femmes se déploie. On voit alors avec quelle complexité il est difficile de faire bouger les mentalités. A commencer par Paul Coutard qui est le premier à ricaner. Mais peu à peu celui-ci va commencer à porter un regard sur le féminin bien différent.

Un feel good movie sur l’émancipation

Pour son premier long-métrage, Julien Hallard choisit de réunir fait divers et humour. Max Boublil semble s’amuser dans les baskets de l’entraîneur macho. Il est entouré d’une équipe féminine prête à chausser les crampons. Au casting, sont réunies, entre autres, Julie Moulier, Sarah Suco, Vanessa Guide, Delphine Baril, etc.

Le scénario est coécrit par Julien Hallard, Claude Le Pape et Jean-Christophe Bouzy.

La bande-annonce laisse espérer un film amusant, à juger en salle dès le coup d’envoi le 25 avril 2018 !

Cet article a été vu pour la premiere fois sur Cineserie.com

Publié le vendredi 2 février 2018 à 13:22, modifications vendredi 2 février 2018 à 13:22

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !