Découverte

La NASA dissimulerait des fossiles d’aliens martiens d’après ce scientifique

Ce scientifique affirme qu’il a réussi à prouver que la NASA a dissimulé ces preuves pour justifier sa première mission humaine sur Mars en 2030.

D’après Barry DiGregorio, un chercheur à l’université de Buckingham, la NASA aurait dissimulé les preuves de l’existence d’une vie sur Mars. L’une des sondes de l’agence spatiale américaine envoyée sur la planète rouge aurait ainsi capturé des images de fossiles laissés par des invertébrés il y a des millions d’années.

Un rapport qui aura “l’effet d’une bombe”

DiGregorio a promis de dévoiler un rapport très sulfureux dans lequel il a compilé des preuves de la découverte par la NASA d’une vie ancienne sur Mars. L’hypothèse de ce scientifique très controversé pour expliquer cette dissimulation serait que l’agence souhaite absolument sauvegarder sa première mission humaine sur la planète, prévue pour 2030.

L’une des photos sur lesquels le scientifique pense avoir décelé la présence d’un fossile martien.

Les suspicions de ce chercheur spécialisé dans l’étude de fossiles terrestres ont commencé lorsque celui-ci a remarqué des ressemblances troublantes avec des roches martiennes, dans lesquelles il a reconnu des traces de fossiles similaires à celle de l’Ordovicien, une ère géologique terrestre remontant à 1,5 millions d’années.

Pour Barry DiGregorio, ces suspicions sont d’autant plus fondées que l’on a découvert de plus en plus d’indices sérieux laissant augurer la présence d’eau glacée sur la planète, qui a également pu accueillir par le passé des océans. Pour l’instant, le mystère reste entier.

 

Publié le mercredi 7 mars 2018 à 8:02, modifications mardi 6 mars 2018 à 17:03

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !