Actualité

Wikileaks : Hollande, Chirac et Sarkozy espionnés par la NSA

Selon des documents de la National Security Agency (NSA) américaine, divulgués mardi 23 juin au soir par WikiLeaks et relayés par Mediapart et Libération, les Etats-Unis auraient espionné les trois derniers présidents français. 

Cette révélation montre que nul n’est à l’abri d’un espionnage. Comme le rapporte le Huffington Post, la NASA aurait mis sur écoute trois présidents de France entre 2006 et 2012 : Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande. Ces documents, classés top secret et destinés à des responsables de la NSA comportent cinq rapports de la NSA. Ces derniers seraient basés sur des

interceptions de la communication.

Marqués d’un G ces documents sont hautement sensibles et dévoilent les prises de décision des trois présidents. Un scandale qui éclate au gand jour. Ce matin, François Hollande a réuni à neuf heures un conseil de défense afin d’évaluer l’ampleur de la situation. Voici les cinq points qu’a relevé la NSA lors de son opération de piratage de grande envergure. Mais que contiennent ces documents utra confidentiels? Voici un petit résumé pas trop barbant pour comprendre les pourquoi du comment.

Premier point abordé, Sarkozy et ses relations avec les Etats-Unis. Intitulée

Nicolas Sarkozy croit que Washington tient désormais compte de certains de ses conseils.

En interne, Sarkozy pointait du doigt le gouvernement américain qui, par ses erreurs, lui aurait causé de nombreux problèmes, une référence notamment à la crise des subprimes survenu en octobre 2008.

Deuxième point sensible, la relation entre François Hollande et Angela Merkel. Le document rapporte que des réunions secrètes destinés à discuter d’une éventuelle sortie de la Grèce de la zone euro et fait état des premières impressions du président sur La chancelière allemande. Il rapporte que

Hollande a trouvé la chancelière intransigeante sur le pacte fiscal et surtout sur la Grèce, sujer sur lequel il affirme qu’elle se refuse à tout compromis.

Troisième point important. L’ancien ministre des Affaires étrangères de Jacques Chirac, Philippe Douste-Blazy, n’a pas été épargné par la NSA qui n’a pas manqué de le tacler. Ce dernier aurait

une propension.. à faire des déclarations inexactes.

Quatrième point, Nicolas Sarkozy pas content d’être espionné par les Etats-Unis ! Et oui ce dernier serait au courant. Cette note de Wikileaks concerne une conversation entre Pierre Virmont, ambassadeur de France à Washington et Jean-David Levitte, conseiller diplomatique de Sarkozy. Comme le note le Huffington Post, au sujet de cet échange : le cas économique de Pernod-Ricard ou EADS mais également la colère de Sarkozy sur le fait que la France soit encore espionné par les Etats-Unis.

Dernier point, la position de Sarkozy à propos du conflit israélo-palestinien. La conversation téléphonique date de 2011. Un appel entre Sarkozy et Juppé où le premier propose un plan de paix et suggère de faire appel à Dimitri Medvedev président russe sans se concerter avec les Etats-Unis.

Un autre document de la NSA détient une liste de contacts téléphoniques des présidents mais également de leur entourage proche. Les révélations de Snowden avaient ébranlé le monde entier. L’informaticien actuellement en exil en Russie avait declenché un scandale sans précedent en dévoilant au monde entier les agissements secrets de la NSA.

Sur internet, l’affaire suscite de nombreuses réactions. Choc, moquerie ou encore questionnement, le #Wikileakselysee n’est pas dit son dernier mot.

Publié le mercredi 24 juin 2015 à 17:57, modifications mercredi 24 juin 2015 à 17:57

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !