Actualité

Viol sur mineurs : le rapport sur le délai de prescription sera présenté ce matin à la ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes

Ce lundi 10 avril, le rapport sur la prescription pour le viol de mineurs, présenté par Flavie Flament, devrait être prolongé de dix ans

Le délai de prescription pour le viol de mineurs sera  proposé aujourdhui par Flavie Flament

L’animatrice Flavie Flament, qui co-préside cette mission avec le magistrat Jacques Calmettes, propose de rallonger le délai de prescription de 20 ans à 30 ans. En effet, actuellement le délai n’est que de 20 ans à compter de la majorité des victimes. Les victimes mineures de viol ne peuvent porter plainte que jusqu’à leur 38 ans, si elles avaient moins de 15 ans au moment des faits et jusqu’à 28 ans dans les autres cas. Ce rapport demande que les problèmes que rencontrent les victimes de viol soient mieux pris en compte.
Certaines victimes mettent effectivement du temps à dénoncer leur agresseur surtout quant il s’agit d’un proche. Tant qu’on a pas conscience des agressions subies il est difficile de faire intervenir la justice et c’est souvent ce qui arrive aux mineurs victimes de viol. C’est qu’on appelle :

L’amnésie traumatique

Ce phénomène peu connu, mais courant chez ces jeunes, leur permet de survivre. De ce point de vue, il donc semble assez légitime de repousser les délais de prescription.

Ce rapport s’accompagne également d’un meilleur accompagnement des victimes

Ce rapport qui sera présenté à Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, propose une série de recommandations qui sont également dans le plan interministériel de luttes contre les violences faites aux enfants. En effet, début mars, un plan de lutte contre les violences faites aux enfants avaient été annoncé par la ministre. Le slogan de ce plan, prévu sur 3 ans (2017-2019), est

Enfants en danger: dans le doute agissez

avec un numéro vert à l’appui, le 119.

Ce texte qui comporte une vingtaine de mesures, va permettre à la mission de Flavie Flament de trouver rapidement une traduction concrète.
Pour les délais de prescription, ils ne pourront quant à eux, être modifiés uniquement par la loi.

L’animatrice s’est énormément impliquée dans cette mission

Dans un livre publié à l’automne 2016, elle révèle qu’elle-même a subi un viol il y a près de 30 ans. Son violeur, n’est ni plus ni moins que le célèbre photographe, David Hamilton. Ce dernier qui a nié les faits a été retrouvé mort en novembre dernier à son domicile, la piste du suicide a été envisagée.

A ce jour, il existe des délais de prescription pour les délits financiers, il n’y a donc pas de raisons que les victimes de viol n’aient pas le droit à un délai supplémentaire. Cette mesure est par ailleurs, très attendue par nombres de victimes.

Publié le lundi 10 avril 2017 à 13:22, modifications lundi 10 avril 2017 à 14:21

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !