Actualité

Un sniper tue les commandants de l’État Islamique

En Syrie, un mystérieux sniper a abattu trois commandants de l’État Islamique et redonne espoir à la population.

En quelques jours, trois commandants de l’État Islamique ont été abattus. Personne n’a revendiqué les attaques, mais le quotidien La Vanguardia et un journal libyen, le Libya Herald, soupçonnent que les tirs soient l’œuvre d’un sniper.

Le 15 janvier 2016, le commandant soudanais Hamad Abdel Hady, connu sous le nom d’Abou Anas al-Muhajir, a été abattu alors qu’il circulait sur une route vers Benghazi. Quatre jours plus tard, le 19, la même chose est arrivée à Abou Mohamed al-Dernaui, décédé près de sa résidence. Le dernier cas s’est produit le samedi 22 janvier, quand le commandant Abdullah Hamad al-Ansari a été tué devant une mosquée à Syrte.

Suite à ces meurtres, les réseaux sociaux se sont enflammés en répandant des rumeurs sur un mystérieux sniper, devenu une sorte de héros pour ceux qui vivent sous le joug du groupe terroriste Daech.

Il est rappelé que la ville de Syrte, où est né et mort le dictateur Kadhafi, est actuellement à la merci des djihadistes. Pendant ce temps, le pays demeure divisé entre le gouvernement de Bashar al-Assad et l’État Islamique.

Publié le lundi 1 février 2016 à 12:34, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !