Actualité

La soeur d’Antoine Griezmann se livre sur l’horreur vécue au Bataclan

Présente au Bataclan le soir du 13 novembre 2015, Maud Griezmann, la soeur de l’attaquant français Antoine Griezmann, revient dans une interview sur l’enfer vécu à l’intérieur de la salle de concerts.

Alors que son frère, Antoine Griezmann, affrontait l’équipe d’Allemagne lors d’un match amical au Stade de France, Maud Griezmann, elle, savourait le concert des Eagles of Death Metal au Bataclan, peu avant que plusieurs hommes armés entrent à l’intérieur de la célèbre salle parisienne et ouvrent le feu sur la foule, avec le résultat terrifiant que l’on connaît aujourd’hui.

Dans une interview accordée au New York Times, la soeur d’Antoine Griezmann est revenue sur cette soirée du 13 novembre 2015, confiant :

Si tu bougeais, on te tirait dessus. Une personne à côté de moi a bougé, et ils lui ont tiré dessus. Ils ont juste tiré, et je l’ai entendue tomber par terre.

Séparée de son compagnon lors du concert par une inconnue positionnée au milieu du couple, Maud Griezmann a dû serrer la main de cette jeune femme pour savoir si ce dernier était toujours en vie, attestant :

C’était notre seule façon de savoir.

Le couple a finalement profité de l’arrivée de forces de l’ordre pour s’échapper de cet enfer, tentant ensuite de monter dans un taxi dont les priorités du chauffeur étaient apparemment toutes autres :

J’avais du sang partout sur moi. Il était inquiet pour ses sièges.

D’évidence traumatisée par ces événements effroyables, Maud Griezmann admet aujourd’hui n’avoir parlé de ces horreurs qu’à une seule reprise avec son frère, une semaine après les attentats qui ont fait plus de 130 morts.

Publié le jeudi 7 juillet 2016 à 15:44, modifications jeudi 7 juillet 2016 à 15:44

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !