Société

Voici pourquoi les femmes boivent relativement peu de bière

La raison pourrait bien vous surprendre. Ce n’est pas qu’une question de goût si les femmes boudent la bière.

Une question de regard

Vous vous êtes peut-être déjà fait la réflexion en allant boire un verre avec des ami(es). Sans chercher à généraliser, les femmes ont tendance à prendre moins souvent une bière que les hommes. Bien sûr, ce n’est pas universel. Mais pourquoi donc ? Peur du ventre à bière ? Une question de goût ? Une étude du Telegraph s’est penchée sur la question.

Bien sûr, il faut prendre ces chiffres avec du recul puisqu’il s’agit d’une étude réalisée au Royaume-Uni où les habitudes sont différentes de la France. Mais, depuis 2009, les femmes seraient dix fois plus nombreuses à prendre de la bière. Elles étaient seulement 3% à l’époque à désigner une bière comme une boisson qu’elle pouvait choisir. Aujourd’hui 1/3, la considèrent comme acceptable pour l’apéro chez des amis ou à domicile. Toutefois, les chiffres connaissent une intense variation selon si les choses se passent dans un environnement privé ou dans un bar. Par ailleurs, s’il s’agit d’un groupe mixte ou purement féminin, les résultats sont aussi différents.

Au final, 1 femme sur 6 consomme la bière de façon hebdomadaire contre 50% des hommes. L’association Dea Latis dresse une liste de raisons pouvant expliquer cette différence. On trouve tout d’abord la pression du système. La publicité pour la bière est avant tout dirigée vers les hommes. Bien sûr, il y a aussi la peur du ventre à bière en raison de l’aspect calorique mais ce motif semble apparaître comme secondaire.

Parmi les autres motifs, on trouve le fait que la bière soit servie en pinte, ce qui représente une quantité trop importante. Enfin et surtout, les femmes ont peur d’être jugées si elles prennent de la bière. Il ne s’agit pas d’une boisson aussi raffinée qu’un verre de vin. Dans tous les cas, le sexisme semble dominer.

Publié le dimanche 13 mai 2018 à 13:55, modifications dimanche 13 mai 2018 à 10:03

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !