Société

Violences conjugales : Une femme enceinte saute par la fenêtre pour échapper aux coups de son compagnon

Enceinte de neuf semaines, une jeune femme a sauté par la fenêtre de son appartement afin d’échapper aux coups de son conjoint. Retour sur cette nouvelle affaire de violences conjugales…

Nos confrères de Paris Normandie dévoilent dans leurs colonnes un nouveau cas de violences conjugales. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’affaire fait froid dans le dos. En effet, une femme enceinte a été contrainte de sauter par la fenêtre de son appartement afin d’échapper aux coups de son conjoint.

Les faits se sont déroulés à Gisors, dans l’Eure, dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31 mars 2019. Les deux conjoints se trouvaient à leur domicile quand une dispute a éclaté entre eux. Nos confrères de Paris Normandie expliquent :

La victime et son ami se disputaient et s’échangeaient des coups quand la femme a sauté par la fenêtre pour échapper aux violences.

Les pompiers et une équipe du Smur sont alors intervenus afin de prendre en charge la jeune femme de 32 ans qui a sauté du premier étage. Enceinte de neuf semaines, elle était en état “d’urgence absolue”. Toujours selon le quotidien, la victime était blessée au bras et au visage. Elle présentait notamment un traumatisme facial ainsi qu’une métrorragie (un saignement vaginal).

La jeune femme a immédiatement été transportée à l’hôpital de Gisors mais son pronostic vital n’était pas engagé. Nos confrères du Parisien précisent qu’une enquête a été ouverte.

30 femmes tuées sous les coups de leurs conjoints depuis le 1er janvier 2019

Depuis 2015, les violences conjugales ne baissent pas. Le 14 mars, l’Observatoire National de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) dévoilait un rapport édifiant sur le sujet. Ainsi, en 2017, 109 femmes sont décédées sous les coups de leurs conjoints. Depuis le début de l’année 2019, 30 femmes sont mortes en France suite à des violences conjugales.

Le dernier féminicide en date remonte au 3 mars dernier, en Corse. Un fait divers qui a bouleversé toute la France. Harcelée et menacée par son ex-conjoint, Julie Douib, mère de deux enfants, a été tuée par balles par celui-ci.

Publié le lundi 1 avril 2019 à 16:33, modifications lundi 1 avril 2019 à 16:33

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct