Société

Une publicité pour une salle de sport fait polémique

L’affiche publicitaire pour une salle de sport a été vivement critiquée et a été qualifiée de “sexiste” et “grossophobe”.

De nombreux internautes ont été scandalisés de découvrir une publicité pour un centre de remise en forme indépendant de Sartrouville, dans les Yvelines.

L’affiche met en scène le dessin d’une femme en surpoids qui court sur un tapis de course et qui fait un parallèle entre sa perte de virginité et sa perte de poids.

Pfff, perdre du poids ça devrait être comme perdre sa virginité: une fois que tu l’as perdue c’est fini, tu ne le récupères plus

Et le slogan conclut :

Arrêtez de vous mentir, faites du sport

aloha fitness affiche

Cette publicité n’a pas vraiment fait l’unanimité, car dès sa diffusion sur Facebook, l’image a rapidement fait le tour des réseaux sociaux et les internautes n’ont pas tardé à manifester leur indignation.

Vu par plus de 1 500 personnes, la salle de sport a reçu très vite des commentaires négatifs s’accumuler sur sa page Facebook. Certains ont même qualifié cette publicité de « sexisme » et de « grossophobie ».

Bel argument pour faire venir la clientèle. Chez vous les personnes enrobées sont montrées du doigt… Et on se moque d’elles, bravo ! Je vous invite à vous renseigner sur l’obésité qui est une maladie et non un simple manque de volonté ! Cette pub est à vomir c’est honteux !

S’est insurgée une internaute.

Je suis prof de fitness et je suis vraiment choquée que certains de mes collègues utilisent le genre d’argument publicitaire que vous utilisez sur vos affiches. Il est déjà difficile pour une personne en surpoids de pousser la porte d’une salle de sport et de subir le regard des autres. (…) Par cette publicité vous jetez le discrédit sur toute une profession et éloignez des milliers de personnes qui auraient peut-être pu un jour pousser la porte d’une salle de sport et changer leur vie comme le fitness a changé la mienne…

A commenté une autre.

Du côté de la salle de sport, Aloha Fitness Sartrouville, les responsables ont affirmé ne pas comprendre la polémique autour de cette affiche :

C’est un déferlement de haine et un déferlement de bêtise. C’est mal interprété. Ça part en cacahuète parce que les gens sont stupides. Il fallait faire des astérisques pour expliquer ?

A répondu Isabelle Hocquemiller au micro de BFM TV.

Très perplexe, la gérante a plaidé l’humour et s’est défendue d’avoir voulu stigmatiser les personnes en surpoids :

Mon mari et moi sommes obèses, on a des problèmes de santé et on a une salle de remise en forme… Elle est super mignonne, la petite dame. C’est une caricature ! C’est drôle. On a beaucoup de clients sartrouvillois qui trouvent que la pub est super rigolote.

En effet, si les commentaires négatifs ont déferlé sur la page d’Aloha Fitness Sartrouville, le nombre de « j’aime » sur cette même page a lui aussi grimpé en flèche depuis le début de cette controverse.

Publié le mercredi 1 juin 2016 à 9:59, modifications mercredi 1 juin 2016 à 9:49

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !