Société

Provins : Les parents d’élèves favorables à un uniforme scolaire

Selon eux, il rassemblerait un peu plus les enfants.

Pour les parents d’élèves de cette commune de Seine-et-Marne, l’uniforme scolaire participe à valoriser ce que les enfants ont en commun. Après la mise en place d’un comité d’un pilotage, le retour de l’uniforme a été voté à 62.4%. Les tenues scolaires réglementaires entreront donc en vigueur juste après les vacances de Toussaint 2018.

L’uniforme scolaire à Provins est avant tout un souhait d’Olivier Levenka. Ce dernier est le maire Les Républicains (LR) de cette ville de Seine-et-Marne. En janvier dernier il présente son projet lors de ses vœux à la population. Son idée est d’établir des uniformes dans les écoles primaires de la commune. Certes les parents d’élèves y sont favorables. Toutefois, ils s’inquiètent des conditions d’obtention et des prix éventuels.

L’uniforme scolaire : un projet cher au maire LR de Provins

 Le ministre de l’Education nationale se prononce, dans les établissements qui le souhaitent, pour la possibilité de porter un uniforme

C’était le 11 janvier et Olivier Levenka s’adressait alors à ses administrés. Son discours, en éclaireur, suggérerait la mise en place au choix d’un uniforme scolaire pour les écoliers. L’élu LR n’était pas le seul à porter cette idée. Puisque les Provinois penchent, à près de 72% , pour la tenue réglementaire. C’est sur Facebook qu’un sondage est fait, via le site d’informations actu.fr . En réel, les réactions semblent plus mitigées :

Moi je trouve cela très bien, pour l’égalité des enfants, il n’y aura pas de problème de marques.

Affirme une dame.

Des vêtements à 145€, je trouve que c’est raisonnable.

Poursuit une autre.

Si j’ai de l’argent à dépenser autant que je nourrisse mes enfants avec, plutôt que d’acheter des fringues. Je pense qu’ils sont suffisamment bien habillés pour venir à l’école. Il n’y a pas besoin d’une tenue.

Répond un autre. Un plus jeune lui, y voit un retour en arrière :

Je pense que c’est une régression quand-même, parce que bon, les anciens ont porté des uniformes…

Les écoliers, interrogés par FranceInfo, devront désormais faire avec. En effet, après la mise en place d’un comité d’un pilotage, le retour de l’uniforme a été voté à 62.4%.
Le maire, lui est bien évidemment satisfait de sa réussite. Il défend sa vision qui, selon lui, est porteuse de vivre-ensemble :

Tout ce qui peut aller dans le sens de rassembler les enfants, de mettre en lumière ce qui les rassemble plutôt que ce qui les différencie, je pense, va dans la bonne direction. C’est le sens de cette proposition.

Les tenues scolaires réglementaires entreront en vigueur juste après les vacances de Toussaint 2018, au prix total de 145€.

Publié le mardi 5 juin 2018 à 12:48, modifications mardi 5 juin 2018 à 10:51

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !