Des producteurs Aveyronnais ouvrent leurs supermarchés

Une coopérative d'agriculteurs Aveyronnais vient d'ouvrir son deuxième supermarché en Île-de-France. L'objectif est de proposer aux clients des produits de qualité sans passer par des intermédiaires coûteux.

De plus en plus de supermarchés tenus par des agriculteurs ouvrent leurs portes. Les consommateurs font d’ailleurs preuve de soutien à l’égard de ces magasins pour leurs produits de qualité. En Île de France, des producteurs Aveyronnais viennent notamment d’ouvrir leur deuxième supermarché.

Les clients d’Île-de-France ont accès à des produits locaux

Unicor, coopérative regroupant 9000 producteurs de l’Aveyron, vient d’ouvrir un supermarché à Saint-Gratien, dans le Val d’Oise. Dans cette grande surface de 800m2, les clients peuvent acheter des fruits, des légumes, de la viande, des pâtisseries, du fromage ou encore du vin. La différence avec une grande enseigne est que ces produits sont commercialisés directement par les agriculteurs. Ils n’ont donc pas à reverser de sommes à des intermédiaires.

Jean-Claude Virenque, producteur de lait pour du Roquefort et président d’Unicor, a déclaré au Figaro :

Vendre nos produits seulement au niveau local nous condamnerait. Ici, dans le Val d’Oise, les gens veulent des produits de qualité

Les Halles de l’Aveyron de Saint-Gratien est le deuxième supermarché de la coopérative à ouvrir dans le département, après celui situé à Herblay. Un troisième magasin s’est par ailleurs implanté à Rodez, dans l’Aveyron. L’objectif reste avant tout de proposer des produits de qualité aux clients. Florence Fortès, bergère rattachée à Unicor, estime en effet qu’il s’agit d’un supermarché anti-malbouffe.

Ces supermarchés ont également des retombées positives sur le marché du travail. Unicor aurait créé une centaine d’emplois grâce à l’ouverture de ces magasins.

Modifié : 6 février 2018 17 h 41 min

Voir les commentaires (1)

Ce site utilise des cookies.