Société

Gironde : Ce couple estime être trop riche pour recevoir la “CAF”

Voilà une nouvelle qui est loin d’être commune. En Gironde , un entrepreneur a décidé de refuser l’allocation mensuelle que lui versait la CAF. Pour lui, sa famille en a pas besoin estimant qu’il gagne très bien sa vie…

Ce monsieur, entrepreneur en Gironde fait parler de lui pour un versement de la CAF qu’il refuse. Le couple estime qu’il gagne suffisamment d’argent pour subvenir à leurs besoins et a décidé de rendre leurs allocations versées à la CAF.

La CAF refuse et l’oblige à recevoir cette somme

Vous avez bien lu, Hubert 46 ans marié et père d’un enfant a contacté la CAF en expliquant son souhait de ne plus recevoir cette somme de 117 euros perçus sur son compte. La CAF lui répond alors qu’il ne peut pas refuser cette allocation.

Avec ma femme, à partir du moment où notre fille est rentrée à l’école, on a commencé à voir arriver sur notre compte une somme de 117 euros.On a demandé si c’était sous conditions de ressources, et pas du tout, c’était pour tout le monde. On a trouvé cela complètement indécent, alors qu’on a un train de vie qui est cinq ou six fois supérieur à n’importe quelle personne qui a un enfant, mais qui est au Smic

L’entrepreneur trouvera une dernière solution, faire opposition à sa banque.

Donc on a fait opposition au virement. C’est totalement illogique que quelqu’un qui gagne 900 euros par mois touche la même chose que quelqu’un qui en gagne 5.000. C’est tout sauf juste

L’entrepreneur est du même avis que certains membres de la majorité présidentielle. En outre, ne plus verser ces allocations familiales aux foyers les plus riches.

Qui, quand il gagne 6.500 euros par mois, a besoin de 117 euros pour son gamin ? Il faut arrêter de se raconter des conneries.

Les plus riches doivent donner plus

Pour lui, il n’est pas “logique” que les familles les plus aisées aient les mêmes droits que les familles les plus pauvres.

Je suis peut-être un ovni en France. J’ai entendu des gens regretter qu’ils paient tout plein pot en gagnant 8 000 euros par mois. La vie doit être vachement dure… Qu’ils fassent l’essai : tu ne paies rien plein pot mais pendant six mois tu essaies de vivre avec 1 000 euros par mois.

Il va même plus loin dans sa démarche, pour lui les personnes qui ne désirent pas contribuer plus doivent partir vivre ailleurs.

Quand on a un certain niveau de vie, et bien oui, on fait plus d’effort que les autres. Ceux qui ne veulent pas faire partie de l’effort national, ils n’ont qu’à partir en Belgique ou au Portugal.

Peut-être pourrait-il reverser cette somme pour une association?

Publié le mardi 10 octobre 2017 à 16:22, modifications mardi 10 octobre 2017 à 16:28

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire