Société

Etats-Unis : En Iowa, il est impossible d’avorter si le cœur du fœtus bat

Il s’agit de la loi anti-avortement la plus restrictive des Etats-Unis qui vient d’être adoptée en Iowa.

Interdit à partir de la 6e semaine

C’est une loi qui vient à peine d’être adoptée. Pourtant, elle provoque déjà de nombreuses polémiques. Le parlement de l’Iowa aux Etats-Unis a adopté la loi la plus restrictive du pays sur l’avortement. Dans cet état principalement républicain, l’avortement est désormais interdit à partir de la sixième semaine. C’est à dire quand on peut entendre les premiers battements de cœur. Des exceptions restent prévues pour les cas de viol ou d’inceste.

Nous effectuons aujourd’hui un pas courageux… pour dire à la nation que l’Iowa défendra ses plus fragiles, ceux qui n’ont pas de voix – nos enfants à naître

explique Shannon Lundgren, une représentante républicaine qui siège à la Chambre. La gouverneure républicaine de cet état du centre du pays, Kim Reynolds doit encore promulguer la loi pour terminer le processus. Mais, il est probable qu’un processus judiciaire s’enclenche désormais. L’ACLU, l’association de défense des droits civiques a condamné l’adoption de ce projet de loi.

Tout ce que nous pouvons dire pour l’instant, c’est que nous avons combattu cette législation à chaque étape du processus et nous regrettons qu’elle soit allée si loin.  C’est clairement inconstitutionnel et cela bloque dans les faits le droit à l’avortement pour la plupart des femmes.

Une remise en cause nationale

Lancer un processus judiciaire est aussi l’objectif des promoteurs de la loi. Ils veulent lancer un véritable débat sur l’avortement au niveau national. Cela pourrait permettre selon eux de remettre en cause l’arrêt de de 1973 de la Cour Suprême. Nommé Roe vs Wade, celui-ci a reconnu l’avortement comme un droit constitutionnel.

Ce n’est pas la première fois que le droit à l’avortement est remis en question aux Etats-Unis. La Cour Suprême a déjà du se prononcer en 2016 après des recours du Dakota et de l’Arkansas. Les deux ont été rejetés. Cela faisait suite à l’annulation de lois équivalentes à celle de l’Iowa par les tribunaux locaux. Les élus de l’Iowa espèrent sans doute que la nomination de Neil Gorsuch l’an dernier par Donald Trump pourrait changer la donne. Il y a quelques semaines, un élu républicain de l’Idaho voulait punir l’avortement par la peine de mort.

Publié le jeudi 3 mai 2018 à 17:23, modifications jeudi 3 mai 2018 à 17:26

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !