Société

Etats-Unis : 36% des étudiants n’ont pas assez à manger

Une enquête publiée mardi 3 avril montre l’ampleur du problème sur les campus américains : 36% des étudiants n’auraient pas suffisamment à manger.

Plus d’un tiers des étudiants américains n’auraient pas assez à manger. Un chiffre alarmant qui cache des réalités particulièrement disparates.

La lessive ou manger

C’est une étude du Wisconsin Hope Lab qui tire la sonnette d’alarme. Si en France, on parle souvent des étudiants forcés de manger des pâtes, la situation serait encore pire aux Etats-Unis. En effet, 36% des étudiants n’auraient pas suffisamment à manger. Au total, ce sont plusieurs millions d’étudiants qui sont concernés. L’étude concerne les établissements privés et publics.

Or, certains chiffres sont encore plus marquants. 10% des élèves inscrits à un collège communautaire seraient parfois forcés de passer une journée sans manger. Une situation qui concerne aussi 6% des étudiants à l’université précisent nos confrères de Slate.

Plusieurs critères entrent en ligne de compte pour en arriver à une situation aussi problématique. Le plus important est bien sûr le montant des frais de scolarité et des bourses insuffisantes pour couvrir tous les frais.

Je ne suis pas en train de mourir de faim, mais il y a des jours où je ne peux pas manger. Par exemple, aujourd’hui, j’hésite entre faire ma lessive ou manger, parce qu’il me reste moins de 100 dollars

explique ainsi Emma Montero, étudiante en deuxième année au Washington Post.

Publié le jeudi 5 avril 2018 à 9:55, modifications jeudi 5 avril 2018 à 9:05

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !