Société

Droits LGBT : ça s’accélère pour l’union civile en Thaïlande

La Thaïlande s’apprête à entériner une loi qui permettra aux couples de personnes de même sexe d’avoir accès à l’union civile.

En septembre, le parlement étudiera un projet de loi ouvrant aux LGBT l’union civile en Thaïlande. Aussi, le Rights and Liberties Protection Department (RLPD) ou Département de la protection des droits et libertés hâte l’affaire.

En effet, il espère voir cette loi promulguée avant le terme du gouvernement actuel. De fait, la Thaïlande pourrait devenir le premier pays d’Asie du sud a légaliser l’union civile pour les homosexuels.

L’union civile en Thaïlande en passe d’être une réalité

Il y a quelques jours, un sous-comité du ministère de la Justice finissait la rédaction de l’avant-projet de loi. Selon le responsable de cette élaboration, la mouture finale, désormais soumise au RLPD pour correction, sera prête à temps pour septembre. Partant de là, après un vote, il ne restera plus qu’au garde des Sceaux d’en faire une loi.

Ainsi, Pitikan Sithidej, directrice générale du RLPD, confiait au Bangkok Post que  Prajin Janthong, ministre de la Justice, souhaitait en finir rapidement. Une volonté qui, sans surprise, plaît aux premiers concernés.

Depuis que le ministre de la Justice appuie ce projet de loi, le retour de la communauté LGBT est bon.

Expliquait Pitikan Sithidej à nos confrères.

L’union civile, un voeu cher aux LGBT thaïlandais

En 2012 déjà, les couples thaïlandais de même sexe firent une pétition. À destination du comité parlementaire des Lois, de la Justice et des Droits de l’Homme. Forts des 60 000 signatures recueillies, ils demandèrent la protection légale des unions homosexuelles. Justifiant leur requête avec l’argument d’une discrimination basée sur le genre.

Pour eux, il s’agissait d’une violation de la Constitution. À l’époque, ce comité les entendit et commença à plancher sur le dossier avec l’aide du RLPD. Le but était d’accoucher d’un projet de loi nommé “Enregistrement d’un partenariat de vie pour les couples de même sexe”.

Toutefois, le coup d’État de mai 2014 mis fin au processus. Aujourd’hui, ce même comité, qui sort d’une consultation publique, est de nouveau prêt à relancer le projet. Cependant, cette fois, il a été rebaptisé “Enregistrement d’un partenariat civil pour les couples de même sexe”.

Publié le vendredi 10 août 2018 à 8:06, modifications lundi 13 août 2018 à 9:42

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !