Société

Cantines scolaires : des députés LREM proposent la gratuité pour les plus modestes

Cette mesure permettra aux enfant issues des familles les plus pauvres de payer moins, voire de se voir offrir leurs repas à la cantine.

Une nouvelle proposition de loi signée par des députés LREM prévoit de rendre gratuite la cantine pour les familles les plus pauvres. Une mesure progressiste et positive saluée par de nombreux observateurs.

Une tarification progressive de la cantine

Cette proposition de loi permettre d’offrir une tarification progressive en fonction des revenus des familles. En effet, ce modèle sera calqué sur celui de l’impôt sur le revenu. 5 tranches seront ainsi prévues, et pourront être agrémentées d’un quotient familial. Les populations les plus pauvres dont les revenus se situent sous le seuil de 7 800 euros annuels pourront ainsi bénéficier d’une gratuité pure et simple de la cantine. 

Les pertes potentielles générées par ce projet pour les collectivités territoriales seront en outre comblées par une majoration de la DGF, ou dotation globale de fonctionnement allouée par le gouvernement. Cette mesure, qui avait déjà été votée en 2016 pour les enfants de l’enseignement de primaire, sera donc vraisemblablement étendue au collège et au lycée.

Elle permet ainsi de répondre à un vrai besoin, puisque selon une étude du Cnesco (Conseil national d’évaluation du système scolaire) publiée en 2017, les élèves les plus défavorisés sont 40% à ne pas déjeuner à la cantine à cause de son coût trop élevé, contre 22% pour les élèves issus de milieux favorisés, et 17% pour les plus riches.

 

Publié le mardi 20 février 2018 à 16:36, modifications mardi 20 février 2018 à 13:26

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !