Société

Avant le Panthéon, les cercueils de Simone et Antoine Veil présentés au Mémorial de la Shoah

Avant le transfert dimanche 1er juillet au Panthéon des cendres de Simone Veil et de son mari Antoine, les cercueils du couple seront exposés en fin de semaine au Mémorial de la Shoah à Paris.

Le 30 juin 2017, la France apprenait avec une émotion le décès, à 89 ans, de Simone Veil. En effet, cette ancienne déportée, ministre de la Santé et présidente du Parlement européen fut l’une des personnalités préférées de France. Quelques jours plus tard, Emmanuel Macron annonçait que Simone Veil serait accueillie au Panthéon. Elle n’y reposera pas seule puisque le président a accepté que son époux Antoine soit à ses côtés. Ce qui en fera le troisième couple à être inhumé au Panthéon.

Simone Veil, membre fondateur du mémorial

Avant cela, les cercueils de Simone Veil et de son époux Antoine seront exposés dans la crypte du Mémorial de la Shoah à Paris vendredi 29 et samedi 30 juin.

Les cendres du couple seront ensuite transférées au Panthéon dimanche 1er juillet. Ainsi, de 10 heures à 18 heures, le public pourra « rendre un dernier hommage » à la survivante des camps d’extermination nazis, morte le 30 juin 2017. Et à son époux mort en 2013.

L’ancienne ministre de la Santé, ayant laissé en 1975 son nom à la loi légalisant l’interruption volontaire de grossesse a été membre fondateur du mémorial de la Shoah. Ensuite, elle était devenue présidente de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah (2001-2007). En outre, après le baptême d’une place et d’une station de métro à son nom fin mai à Paris, une pièce de monnaie et des timbres postaux ont été émis à l’effigie de cette figure politique de la Ve République.

Les cendres transférées au Panthéon dimanche

Ainsi, les cendres de Simone Veil et de son époux, l’avocat Antoine Veil, seront transférées dimanche au Panthéon. L’icône de la réconciliation européenne et de la lutte pour les droits des femmes sera la cinquième femme à être inhumée au sein de la nécropole laïque des « grands hommes » français. Pour l’occasion, l’Elysée et le Centre des monuments nationaux ont mis en scène une cérémonie solennelle forte en symboles. Elle rassemblera un millier d’invités, dont les anciens présidents Nicolas Sarkozy et François Hollande, ainsi que les membres du gouvernement et de nombreux élus. Emmanuel Macron, accompagné de son épouse Brigitte, prononcera en fin de matinée un discours d’une quinzaine de minutes. Il sera suivi d’une minute de silence. Enfin, une Marseillaise sera chantée par Barbara Hendricks.

Publié le jeudi 28 juin 2018 à 10:51, modifications jeudi 28 juin 2018 à 10:07

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !